Chirurgie esthétique pour ressembler à sa fille

mère et fille L’histoire est assez cocasse : une cinquantenaire anglaise du nom de Janet Horrocks n’a pas hésité à subir une opération de chirurgie esthétique avec pour objectif final de ressembler parfaitement à sa fille. Imaginez-vous qu’entre ces deux personnes, la différence d’âge est de 21 ans. Imaginez- vous également que la réalisation de cette prouesse chirurgicale lui aura couté plus de cinquante mille euros. Rien que ça !

Et à voir le résultat, on se rend compte que l’intervention a été un succès. Désormais, les deux femmes se ressemblent comme deux vraies jumelles.
La mère ayant toujours apprécié le physique de sa fille qu’elle considérait comme « le modèle parfait » a décidé finalement de lui ressembler.
Depuis lors, les deux femmes défraient la chronique dans les rues de Burnley, une petite ville où elles résident depuis toujours. Difficile de passer inaperçus d’autant plus que les médias en ont fait leur choux gras. Les voilà désormais devenues des célébrités lol.
Pour y arriver la mère n’a pas hésité à additionner les interventions chirurgicales et autres soins esthétiques. Augmentation du volume des seins et des lèvres, retouches des paupières et du nez, épilation au laser ou encore injection multiple de botox.

En un mot, la gamme complète quoi ! il est clair que la bonne dame s’évertue à supprimer tout signe de vieillesse sur son visage et l’ensemble de son corps. Ce n’est qu’a cette condition qu’elle continuera de ressembler à sa fille qui est son modèle. Et si vous croisez ces deux femmes dans l’une des venelles de leurs villes de residence , il est clair que vous aurez peut être beaucoup de mal à les différencier.

Le cabinet de chirurgie qui a reussi cette prouesse doit être sans doute l’un des meilleurs dans son domaine avec un niveau de connaissance pareil à celui des chirurgiens qui sont sur https://yellow.local.ch qui est le site des pages jaunes suisses  ou encore au cabinet SGL esthétique qui fourni des injections de botox dans la ville de Génève

Si vous les rencontrerez, vous pourrez peut être les reconnaitre sans que l’on ne les présente. Elles ont toutes les deux, la même silhouette, la même chevelure blonde et longue. D’ailleurs, il n’est pas rare que les passants les prennent pour des sœurs tant les similarités entre elles sont légions. Et si l’on, considère le fait qu’elles se permettent assez souvent de porter les mêmes accoutrements alors on comprend que ce sont presque des jumelles.
Contrairement à aujourd’hui, la fille au départ n’avait pas apprécié l’idée de « changement » qui avait germé dans l’esprit de sa mère. L’idée de voir sa mère lui ressembler la troublait énormément.Pour elle c’était une sorte de vésanie.  Dans un premier temps elle s’y était opposée.

Puis voyant la détermination de sa mère elle a fini par s’y résoudre. A présent tout ceci n’est qu’un vieux souvenir. Car les deux dames affichent désormais une complicité sans faille et sont perçues comme de véritables symboles dans leur ville d‘origine. Comme disait un celèbre auteur français  :

“Deux visages semblables, dont aucun ne fait rire en particulier, font rire ensemble par leur ressemblance.” Blaise Pascal

Notule du 29/04/2016

Soins esthétiques pour homme et femmes : différences histologiques

homme et femmesLes différences histologiques dont il faut tenir compte lors de la pratique de soins esthétiques pour hommes et femmes sont diverses. D’abord il faut savoir que chez la peau de l’homme est de 10% plus épaisse que celle de la femme. Le derme est plus important chez l’homme : il a une longueur de 2,8 mm  contre 1,8mm chez la femme. Vous pourrez constater à ce niveau que la différence est énorme. Et si l’on part du principe que dans le derme les travées de collagène ne sont pas les mêmes on conclura que cette densification du est forcément due à l’impact de la testostérone.

Par ailleurs, il faut souligner que chez les hommes, le ph est plus acide. Si les femmes ont dans leurs organismes un Ph de 5,2, les hommes par contre ont un Ph de 4,5. Cela est dû au fait que de façon naturelle la même flore. Chez les hommes il existe ce qu’il est convenu de nommer une énorme colonisation de flore aérobique. Avec la présence de testétorone, la peau épaisse est tout naturellement plus recouverte d’acné à laquelle ils sont d’ailleurs très généralement sensibles. On distingue également la présence de flore et bien entendu de sébum. C’est une réalité que n’importe qu’elle spécialiste vous confirmera. Voilà pourquoi il faut en tenir compte lorsqu’il s’agit de pratiquer des soins d’ordre esthétique sur les individus de la gent masculine. Pas besoin d’evoquer les injections de botox pour lesquelles il est conseillé de se referer à un medecin spécial. Et des medecins doués pour cet type de travaux, il en existe de plus en plus. Voilà peut être pourquoi la chirurgie et autres soins esthétiques sont de plus en plus pratiqués dans le monde
.
Aussi il est nécessaire de savoir que les hommes ont des glandes sébacées sont plus larges et plus nombreuses comparativement aux femmes. D’où la présence en grand nombre de sebum chez eux. Cela implique que les soins de type matifiants doivent être pratiqués très régulièrement sur les hommes. Cela est très efficace dans la plupart des cas.

De plus, les hommes ont des glandes sudoripares plus larges lorsqu’on les compare à celles dont dispose la gent féminine. Avoir des glandes sudoripares plus grandes combinées à une forte présence de Ph implique une sécrétion plus importante de sueur assez odorante. Il est de notoriété publique que dans la majeure partie des cas, les hommes transpirent plus vite que les femmes. La pratique de soin pouvant atténué la transpiration sous les aisselles est vivement souhaitée. Ce là ,’est point obligatoire. C’est juste à titre surérogatoire
Chez les hommes l’on observe très souvent la présence de couperose. Ce qui est assez rare chez les femmes. Aussi, l’on peut constater le fait que le visage des hommes devient plus facilement rouge. Ce s’explique par le fait que la vascularité chez l’homme est très intense. Bien entendu tout pratiquant devra s’atteler à traiter convenablement tout ce qui est lié à la vascularité.

Cependant , il n’y pas que des différences histologiques entre les hommes et les femmes. Il y a bien evidemment des différences physiologiques à prendre en compte. C’est la base ! Pour en savoir plus , consultez cet article : https://surgeneve.wordpress.com/2016/04/22/les-differences-physiologiques-auquelles-tout-estheticien-doit-faire-attention/

PS: Ci-contre notre pensée de ce jour 21/04/2016  :

“On n’est pas homme ou femme autrement que par rapport à l’autre sexe.” Michel Schneider

L’usage du botox dans notre société

botox ,medecineBotox et Hollywood

Pour ceux qui l’ignorent, l’usage de botox dans la médecine thérapeutique remonte à très longtemps. Dans bien de domaines, cette substance a permis aux médecins de traiter avec succès leurs patients. Ce n’est qu’avec l’instauration de cette substance dans les traitements en médecine esthétique que celle-ci fut médiatisée.

Surtout que de nombreuses stars hollywoodiennes en sont devenues très vite accros à cette substance dont les effets rajeunissant sont cesse vantés. Et comme nous le savons tous, Hollywood est le lieu par excellence où l’on fait le plus attention à son aspect extérieur. Bref une véritable aubaine, une banque inépuisable à laquelle se nourrissent de nombreux médecins spécialistes du domaine de l’esthétique.

D’ailleurs, des stars telles que Cameron Diaz ou encore Kim Kardashian avouent faire usage de botox assez souvent. Et cela parce que le botox est très efficace lorsqu’il s’agit de lutter contre tout type de rides apparaissant sur le visage. Quelques jours après l’injection, le visage du sujet apparait plus tonique, lisse et sans aucune ride.Tous les signes de vieillesses deviennent comme évanescents après chaque seance

Bref une véritable panacée dont les effets se font ressentir pendant un bon moment (jusqu’à six semaines dans certains cas). Et tant que le traitement est pratiqué par un vrai professionnel, l’on réduit la plupart des risques liés à l’usage de cette substance.

L’usage du Botox s’est democratisé

Après le monde des stars , son usage en médecine s’est répandu et la classe moyenne occidentale ne s’est pas faite priée pour bénéficier des « bienfaits » de cette substance .
Cependant, force est de reconnaître que le botox n’a pas que des effets positifs sur la santé. On vous parlera de l’effet paralysant que cette substance a sur le visage. Ou encore des rougeurs et autres hématomes qui peuvent apparaitre sur le visage des sujets quelques temps après l’injection de cette substance.

Le  Botox aujourd’hui et demain

Compendieusement, l’on est en droit d’affirmer qu’une chose est sûre :  que l’on soit adepte ou pourfendeur de cette substance, tous sont unanimes à reconnaitre qu’elle a de beaux jours devant elle en tant que substance dont on peut faire usage en médecine esthétique. Surtout que nous vivons tous dans une société où l’on vous juge énormément à partir de son apparence, la quête de la perfection externe ne risque pas de s’arrêter de sitôt. Et pourtant, se fier aux apparences, c’est bien la pire des choses à faire comme le soulignait ce penseur :

« L’apparence nous fait prendre aujourd’hui des sentiments d’inclination pour des personnes qui seront demain l’objet de notre aversion. »  Axel Oxenstiern

Pour finir , decouvrez notre liste de spécialistes de la chirurgie esthétique  qui font des injections de botox à Genève :

En faisant des recherches sur internet vous eu saurez plus au sujet des  usages de la toxine botulique . Vous pouvez aussi contacter l’un des medecins cités plus haut.