Botox devriez-vous vous en méfier ?

les risques du botoxDe nombreux pays occidentaux ont émis des réserves quant à l’usage de la toxine botulique de type A. Les organismes et associations qui régissent le domaine  de la santé dans ces pays ont d’ailleurs produits d’abondantes réflexions dans ce sens. Et tous ces rapports sont unanimes pour reconnaitre que le botox de ce type peut avoir des répercussions fâcheuses sur la santé des individus. Et pour un célèbre personnage affirmait que :

“La santé, c’est le plus grand des biens.” Cardinal de Bernis

Voilà pourquoi les injections de ce produit doivent toujours se faire avec beaucoup de précautions au risque de constater de. Dans certains cas, les patients peuvent se retrouver dans des situations inconfortables : difficulté pour respirer ou encore avaler de la nourriture par exemple. Pire, l’usage de ce type de produit peut entrainer des complications de l’état de santé de personnes souffrant de certains maux. Voilà pourquoi il est conseillé de toujours prendre conseil auprès d’un professionnel de la médecine générale afin d’éviter. Dans une ville comme Genève il y a de nombreux médecins qui se sont spécialisés dans les injections de toxine botulique . Entre autres l’on peut citer :   https://centre-colisee-med.fr/ ,  https://www.lipofine.com/‎  ,  https://drderhy.com/  ,  https://www.dr-laurenthalimi.com/   qui font de Liposuccion à paris . Ils vous aideront à minimiser les risques liés à l’usage du botox. Ce sont des cabinets qui font un boulot remarquable. Il n’y a qu’a lire les articles rédigés par les localiers spécialistes du domaine de la médecine esthétique pour s’en convaincre.

Par ailleurs, il peut arriver que ce produit se dissémine dans notre corps au-delà des zones dans lesquelles l’on souhaite l’injecter. Cela est certes très rare mais ça peut arriver. Dans un tel cas le sujet peut se retrouver avec  une faiblesse au niveau de certains muscles du corps. Cela peut également avoir des effets sur la respiration et l’expression orale du sujet. Et dans les cas les plus extrêmes, cela peut être une véritable menace qui peut entrainer la mort. Voilà pourquoi il est toujours recommandé de  garder le contact avec votre médecin avant et après un traitement au botox. Et dès que vous ressentez de quelconques troubles n’hésitez pas à contacter le docteur.

Et pas question de subir un traitement au botox si vous souffrez de glaucome car cette substance peut influer négativement et donc empirer le mal. Alors si vous décidez d’y renoncer ce serait un bon choix. Et pour chasser les rides vous pouvez toujours choisir l’option  galénique.

Et dernière chose que je souhaiterais noter est le fait que le botox peut causer des troubles au niveau de la respiration. Ce type de cas ne court certes pas les rues mais il a été constaté que la toxine botulinique à des effets sur l’appareil respiratoire. Les problèmes cardiaques peuvent, dans de rares situations, être au rendez-vous.

La liposuccion par ultrasons est un type de procédure de perte de graisse qui liquéfie les cellules graisseuses avant leur élimination. Ceci est fait avec le guidage d’une échographie combinée à des ondes ultrasonores pour cibler les cellules graisseuses. Ce type de chirurgie esthétique est également connu sous le nom de liposuccion assistée par ultrasons (UAL).

La liposuccion est le type d’intervention esthétique le plus courant aux États-Unis. Bien que le but soit de se débarrasser de la graisse et de sculpter son corps, la liposuccion n’est pas destinée à la perte de poids. Au lieu de cela, la procédure peut enlever de plus petites zones de dépôts de graisse qui sont difficiles à cibler avec l’alimentation et l’exercice.

Enfin en toute chose il faut savoir ne pas abuser et prendre des précautions. C’est pourquoi nous vous conseillons toujours de vous adresser à des spécialistes c’est à dire des chirurgiens esthétiques dont c’est le métier et bien sur ceux qui sont passionnés. Faites-vous vraiment suivre par ces médecins spécialisés. Merci d’avoir pris la peine de consulter cet article? Bonne chance pour la suite 

Fin de cette publication du 29/11/2019

Combiner efficacement le botox et l’acide hyaluronique

acide hyaluroniqueAujourd’hui, je tiens à partager avec vous une très bonne nouvelle. En effet, le résultat d’une recherche effectuée par  des chercheurs d’une université turc dont la  qualité des travaux n’est plus à démontrer ont permis de noter que la combinaison toxine botulinique et acide hyaluronique don nait les meilleurs résultats possibles lors d’un traitement des rides du visage.

Vous me direz sans doute que cette découverte n’est pas nouvelle en soi dans la mesure où chacun de ses deux produits était utilisé pour combler des rides depuis pas mal de temps. Et chacun selon le cas de figure dans lequel il était utilisé produisait la plupart du temps un résultat de qualité. La bonne nouvelle c’est que la combinaison de ses deux produits à un avantage majeur. Il permet de lutter de façon durable contre les rudes dans la mesure où il ralentit considérablement le processus de dégradation de l’acide hyaluronique qui de façon naturelle est présente dans notre corps.

Comme il est d’usage le test à été effectué avec succès sur des lapins. Les chercheurs ont réalisé une piqure sous la peau avant de chaque oreille .Dans un cas, il s’est agis uniquement d’inoculer que de l’acide Hyaluronique. Dans le second cas, la combinaison des deux produits a été inoculée. Le résultat est sans appel : l’oreille qui a reçu la combinaison des deux produits a vu soin taux d’acide hyaluronique diminuer moins vite. Ce qui signifie qu’elle mettra plus de plus de temps à être recouverte de rides comparativement à l’autre. Une nouvelle qui fera certainement beaucoup de bien à vous mes fidèles lectrices qui me lisez. Une découverte qui mérite réellement que l’on soit dithyrambique.

Cependant, il est important que vous sachiez que seul un médecin dont la spécialité est les chirurgies plastiques où la dermatologie peut se permettre d’effectuer ces types de traitement si l’on souhaite obtenir un résultat de qualité et surtout éviter des résultats désastreux sur la santé des patients .J’espère que vous respecterez ce conseil qui s’appuie sur une véritable cavillation.

En suisse , les meilleurs instituts de domaine sont :  https://centre-colisee-med.fr/https://www.lipofine.com/‎  ,  https://drderhy.com/ https://www.dr-laurenthalimi.com/ , https://www.crpce.com , https://www.cshp.fr
https://www.chirurgienesthetiqueparis-docteurfaivre.com
https://www.chirurgie-esthetique-92.fr  , https://www.docteursarfati.com
https://www.chirurgie.paris ,  http://www.family-doctor-geneva.ch. Ils réalisent tous des injections de liposuccion paris

Aujourd’hui, il est de plus en plus aisé de combattre efficacement les rides et cela est une très bonne nouvelle. Et pour terminer l’article de ce jour 29 septembre 2016, je me permets de partager avec vous une recette des plus simples, peu couteuse, couramment conseillée, peu pratiquée mais assez efficace contre les rides. Laissez la joie s’emparer de votre de votre être. Souriez souvent, ne vous prenez pas la tête .Un visage inondé de sourire est un visage qui ne connait pas les rides car comme le disait un célèbre penseur :

“Les pleurs secs ont pour vestige un lit de rides.” Janos Pilinszky

Dès maintenant, pratiquez ce bon conseil et  vous verrez que ce penseur lui-même s’y est mis .Fort de cette expérience qu’il a vécu il nous le fait découvrir comme un secret. Alors n ‘ayez plus des visages stressés. Quelque soit la situation, ayez pour premier réflexe le sourire ! Car le sourire a une vertu thérapeutique. Il rajeunit et rend moins tendu. Le sourire c’est forcement la santé 

A quoi s’attendre avec la liposuccion

La liposuccion nécessite de passer sous anesthésie pour l’intervention. Cela signifie que vous ne ressentirez aucune douleur pendant l’opération de liposuccion. Cependant, vous ressentirez de la douleur après l’intervention. La guérison peut aussi être douloureuse.

Selon les parties du corps qui nécessitent une liposuccion, votre séjour à l’hôpital peut être plus ou moins long. Certaines procédures peuvent être effectuées dans un centre ambulatoire. Il est fréquent d’avoir de la douleur, de l’enflure, des ecchymoses, des douleurs et des engourdissements après une liposuccion.

Pour minimiser la douleur avant l’intervention, vous pouvez :

Parlez à votre médecin de vos préoccupations au sujet de la douleur.
discuter du type d’anesthésie qui sera utilisé
Renseignez-vous sur les médicaments que vous pouvez prendre avant l’intervention.

Tout savoir au sujet de l’augmentation mammaire

augmentation mammaire

 

Précautions à prendre pour l’augmentation mammaire et les implants mammaires

La chirurgie d’augmentation mammaire est généralement considérée comme une intervention sûre, mais elle n’est pas exempte des risques et des complications possibles qui sont inhérents à toute chirurgie. Dans cet article, nous couvrons les risques et les complications rares de l’augmentation mammaire et de la chirurgie des implants mammaires.

 

Contracture capsulaire

Parmi les complications associées à la chirurgie d’augmentation mammaire en France , la plus fréquente est sans doute l’effet dit  » contracture capsulaire « . La capsule est un tissu fibreux que le corps forme naturellement autour de l’implant. Ce tissu est bénéfique si sa formation est correctement dirigée, car il agit comme un support ou « soutien-gorge interne ».

Les capsules qui génèrent un tissu fibreux abondant (grades III et IV) peuvent provoquer des déformations et des douleurs mammaires, elles doivent donc être traitées presque toujours par chirurgie. Cela se produit chez un très faible pourcentage de patientes ayant reçu des implants mammaires (environ 1 à 2 %) et est dû à la contraction de la « poche » qui se forme autour de l’implant.

Lorsque la contracture capsulaire est répétitive, elle peut forcer le retrait définitif de l’implant. Pour résoudre adéquatement une contracture capsulaire grave, il est nécessaire d’enlever l’implant et de retirer tout le tissu capsulaire si possible. Bien qu’il ne soit pas obligatoire, il est conseillé de poser de nouveaux implants.

Les capsules trop molles (grade 0) sont tout aussi problématiques car elles ne pourront pas supporter le poids de l’implant, provoquant une chute incontrôlable du sein et une accélération au fil des mois ou des années. Certaines encapsulations naissantes peuvent être traitées avec un médicament appelé Accolate® (Zafirlukast). Ce médicament, utilisé pour le contrôle des processus asthmatiques, n’a pas parmi ses utilisations autorisées le traitement des encapsulations, mais plusieurs études ont montré par hasard qu’il est utile dans ces cas.

 

Problème lié au sein

A ce jour, aucune étude n’a montré de corrélation entre les implants mammaires et le cancer ou qu’ils retardent son diagnostic correct. Cependant, il est nécessaire que lorsque vous subissez un contrôle radiologique du sein (mammographie), informez le radiologue que vous avez des implants mammaires, car l’étude et son interprétation peuvent être difficiles dans ces situations.

Rarement, des ruptures d’implant ont été signalées en raison de mammographies mal effectuées. La mammographie et/ou les ultrasons avant l’opération sont recommandés pour contrôler les explorations futures.

Récemment, une nouvelle pathologie associée aux implants mammaires IM appelée lymphome anaplasique à grandes cellules a été décrite. Il s’agit d’une forme rare de lymphome (néoplasme d’origine lymphocytaire) qui, sous sa forme associée aux implants mammaires, se manifeste par une inflammation tardive (un an après l’opération) de l’un ou des deux seins causée par la production d’un sérôme (accumulation de sérum dans la « poche » qui contient l’implant).

On estime que l’incidence de cette maladie est de 1 sur 300 000 patients et il y a actuellement environ 250 cas documentés dans le monde. Le diagnostic de cette pathologie est généralement simple et le traitement est curatif dans la grande majorité des cas si les implants et la capsule qui les entoure sont retirés. Votre chirurgien de reconstruction mammaire  devra retirer vos implants dans ce cas.

 

Changements dans la sensibilité des seins

Bien qu’il ne s’agisse pas d’une complication, certaines femmes peuvent remarquer des changements dans la sensibilité des mamelons ou d’autres zones des seins. Ces symptômes disparaissent généralement en peu de temps et sont très rarement permanents. Il n’y a aucune preuve que la présence d’un implant mammaire affecte la fertilité ou la gestation. Il est important de garder à l’esprit que si vous avez une grossesse après une chirurgie, vos seins peuvent subir des changements de taille et de silhouette.

Vous devez également garder à l’esprit que tout sein opéré peut avoir une capacité altérée à produire du lait. Souvent, les patientes attendent jusqu’à ce qu’elles ne s’attendent plus à avoir d’enfants avant d’avoir des implants mammaires. Avec cette chirurgie, ils la combinent souvent avec une abdominoplastie et un traitement de liposuccion au laser pour ce qui est connu sous le nom de maquillage de maman, une procédure cosmétique populaire .

 

Rupture de l’implant

Rupture de l’implant Occasionnellement, et généralement, à la suite d’accidents, les implants mammaires peuvent se rompre ou se déchirer. Si cela se produit, une deuxième intervention sera nécessaire pour les enlever ou les remplacer. Actuellement, la grande cohésion des gels de silicone empêche les fuites en cas de rupture, ce qui assure une plus grande sécurité pour le patient. La détection d’un implant cassé pendant la période post-opératoire du rhinocéros ne constitue pas une urgence médicale, mais il est conseillé de le traiter dès que possible pour le remplacer par un nouvel implant.

En ce qui concerne la durée de vie des implants mammaires, il n’y a pas unanimité en raison de nombreux facteurs, notamment le développement rapide de la technologie de fabrication des implants. En règle empirique, il est conseillé d’effectuer une exploration approfondie (mammographie, résonance magnétique et/ou tomodensitométrie) ou d’envisager un remplacement après quatorze ans.

Vous trouverez ci-dessous huit (08) entreprises spécialisées dans le domaine de l’augmentation mammaire: https://www.elle.fr , https://www.topsante.com https://www.doctissimo.fr , https://www.docteursarfati.com , https://www.lexpress.fr , https://solidarites-sante.gouv.fr , https://www.aufeminin.com et http://www.riccardomarsili.fr