Etes-vous pour ou contre les prêts entre particuliers ?

pretCompte tenu du fait que de nombreuses personnes ont du mal à avoir accès au crédit bancaire, elles n’hésitent pas à avoir recours à un proche, un ami ou une relation d’affaires pour contracter un prêt. Cela est un fait largement répandu de nos jours. Cependant il est important de noter que ce type de prêt même qu’il comporte un avantage certain pour l’emprunteur a également un inconvénient majeur que nous dévoilerons plus loin dans ce texte.

Prêts entre particuliers : avantage

Il est clair que le prêt entre particulier est bouffée d’oxygène pour une catégorie d’emprunteurs qui pour la plupart  sont  soit sous le coup d’interdits bancaires ou encore ont un faible revenu. Autant de choses qui font qu’il leur ait impossible de prétendre à l’obtention d’un crédit auprès d’une banque pour par exemple financer l’acquisition d’une bagnole ou d’un bien immobilier. Du coup une solution de prêt entre particulier s’avère salvatrice pour ceux-ci lorsque le besoin d’emprunter se fait sentir. D’autant plus que els règles dans une transaction entre particuliers sont plus flexibles. Ils ont donc plus de chance de voir leur demande de crédit aboutir.

Toutefois, il est important de noter que même dans un cas de prêt entre particulier, les conditions de remboursement ne sont pas très différentes de celles que proposent les banques.  L’emprunteur devra verser mensuellement une somme qui  a termes permettra de rembourser le capital emprunté et couvrir les intérêts.

Prêts entre particuliers : inconvénient

Même si une opération de particuliers qui se déroule parfaitement est bénéfique aux deux parties (l’emprunteur arrive à emprunter tandis que le récupère son argent avec en plus un taux d’intérêt très intéressant…) il faut savoir qu’une affaire comme ci peut dans certains cas capoter. Et dès lors, il est difficile au prêteur de récupérer la somme d’argent investie. C’est là le piège, l’inconvénient majeur.

Bien entendu, tout prêteur prudent prendra la peine de faire signer un contrat à son interlocuteur. Dans ce contrat, il devra être clairement mentionné les modalités de remboursement du prêt et les taux d’intérêts qui s’appliquent. Bien entendu, il devra en plus faire signer une reconnaissance de dette à l’emprunteur faute de quoi il lui sera très difficile d’obtenir réparation dans le cas où l’emprunteur déciderait de se jouer de lui. La possibilité de non recouvrement des créances est le risque majeur auquel est confronté tout prêteur dans une opération de prêt entre particulier d’autant plus que dans la majeure partie des cas les personnes qu’il a en face de lui ont été refoulées par les banques. Il doit donc obvier à cela.

Et pour ceux qui prefèrent collaborer avec les organismes bancaires , voilà une liste d’etablissements qui accordent du crédit en Suisse : https://www.migrosbank.ch , https://fr.comparis.ch , https://www.credit-now.ch , https://www.credit-suisse.com, http://www.credit-conseil.ch/et http://www.credit.ch

Et pour finir, méditons cette pensée d’un célèbre auteur Britannique :

« Ne sois ni emprunteur, ni prêteur; – car le prêt fait perdre souvent argent et ami, – et l’emprunt émousse l’économie. » William Shakespeare

Fin de cette notule du 27/06/2016

Acheter une voiture en 2016

achat voitureTout ce qu’il faut savoir pour bien acheter sa voiture

Voiture neuve ou d’occasion, via un particulier ou un professionnel : voici nos conseils pour acheter en toute sérénité.
Lorsque l’on a besoin d’une nouvelle voiture, le parcours du combattant commence dès la première question : où vais-je acheter mon véhicule ? Les concessionnaires sont la première option : ils représentent une marque en particulier, ce qui peut s’avérer la meilleure solution si vous cherchez un modèle précis.

Mais attention au prix ! Les voitures d’occasion sont rares chez les concessionnaires et pour le neuf, les tarifs s’envolent : selon le portrait-robot de la voiture moyenne publié chaque année par le magazine L’Argus, le prix moyen déboursé par les Français pour une voiture neuve est de 24.012 € ! Voilà une bonne raison de se tourner vers l’occasion, même si cela veut dire se passer de certains avantages tels que le service d’entretien, le service après-vente, la vente de pièces détachées et autres accessoires qui pourraient passementer le véhicule.

Le marché des véhicules d’occasion : avantages et inconvénients

Le premier avantage de l’occasion est évidemment le prix ! Et les consommateurs ne s’y trompent pas : le marché du véhicule d’occasion enregistre une bonne performance en avril 2015, avec 486.975 immatriculations contre 481.179 en avril 2014, soit une légère augmentation de +1,2%, note le baromètre d’AutoScout24. Les marques les plus plébiscitées par les acheteurs sont Renault, Peugeot et Citroën.

Pour faire partie de ces milliers de Français qui profitent du marché de l’occasion, soyez précautionneux, afin d’éviter les arnaques. Si vous cherchez votre voiture via un site d’annonces de particuliers par exemple, méfiez-vous des véhicules dont le prix paraît anormalement bas. De même, certains comportements chez le vendeur doivent vous mettre la puce à l’oreille : il refuse de communiquer autrement que par e-mail, il dit être à l’étranger et demande un paiement rapide par virement ou un acompte… Il faut donc impérativement que vous rencontriez le vendeur et essayiez la voiture en sa compagnie avant tout achat, car les escrocs sont légion !
Par ailleurs, gardez bien en tête que le fait d’acheter votre véhicule d’occasion à un particulier ne vous donne aucune garantie. Vous pouvez donc vous tourner vers un professionnel de la vente de voitures d’occasion pour éviter les déboires. Cela ne vous dispense pas pour autant d’essayer le véhicule avant achat afin d’éviter toute mauvaise surprise. Un seul mot d’ordre pour l’achat d’une voiture d’occasion : prenez votre temps ! Ne vous précipitez pas, prenez le temps de vérifier tous les détails du véhicule, posez toutes les questions nécessaires. Et si le vendeur est un particulier, demandez-lui par exemple pourquoi il vend ou si la voiture a déjà été accidentée. Vérifiez l’adéquation du prix par rapport à la cote, bref, redoublez de prudence.

Acheter sa voiture sur Internet via un mandataire auto

Une nouvelle alternative se présente désormais à ceux qui souhaitent acheter une voiture : les mandataires automobiles. Ces intermédiaires, qui opèrent généralement sur Internet, achètent des véhicules auprès de concessionnaires ou distributeurs pour les revendre à des particuliers, négociant généralement une belle ristourne. Voitures neuve ou d’occasion, les mandataires auto jouent sur les deux tableaux. La plupart achètent les voitures en lot dans les stocks d’invendus des concessionnaires et payent donc moins cher, d’où le rabais final pour le consommateur.
Le mandataire peut également chercher pour vous un modèle en particulier et en négocier le prix à votre convenance. Un vrai plus ! Il est tenu de vous remettre, au moment de la livraison, tous les documents vous permettant de faire immatriculer le véhicule. Toutefois, étant donné que les mandataires récupèrent leurs véhicules au sein des stocks qui ont du mal à se vendre, n’attendez pas un miracle : vous ne trouverez pas le dernier modèle à la mode à -50% ! La remise va généralement de -15 à -35%, généralement sur des modèles qui se vendent mal ou qui sont en fin de course.

Autre détail qui a son importante : si les mandataires ne facturent pas la livraison de la voiture demandée dans leur centre, ils vous font payer en plus si vous souhaitez être livré dans un lieu particulier, chez vous par exemple. Ce qui représente des coûts supplémentaires donc pour vous moins d’économies. Voilà pourquoi vous devez avoir un budget assez intéressant avant d’envisager l’achat d’un véhicule. Et si vous manquez d’argent, vous pouvez toujours souscrire à un crédit auto. En Suisse, des organismes tels que https://www.migrosbank.ch ,https://www.credit-now.ch/fr et https://www.credit.ch/ sont spécialisés en Crédit . Le troisième organisme cité vous orientera afin que votre dossier de demande soit le plus parfait possible. Ce qui augmentera les chances de votre demande aboutir. Car comme disait un célèbre fabuliste français :

« Pour sauver son crédit, il faut cacher sa perte » Jean de la Fontaine

Au demeurant, il faut savoir que acheter via un mandataire auto vous donne la même garantie constructeur que si vous l’aviez acheté chez un concessionnaire. Vous l’aurez compris, le principal inconvénient est surtout de ne pas pouvoir voir le véhicule avant achat et de n’avoir qu’un choix restreint de voitures si vous souhaitez bénéficier d’une belle réduction. Voici donc quelques conseils à retenir en ce jour du 25 Janvier 2016 :

  • pensez à recourir à un crédit si votre budget est limité
  • tentez de trouver un mandataire qui propose une garantie «satisfait ou remboursé» afin de pouvoir tester la voiture et obvier à des surprises désagréables
  • privilégiez un intermédiaire qui a un showroom et vérifiez que le délai de disponibilité du véhicule ou le délai de livraison est clairement noté sur le bon de commande.
  • tournez-vous uniquement vers des sites reconnus dans la vente d’ Auto et n’hésitez pas à comparer sur un site comme Compare-mandataire.fr par exemple.