Comment soigner un rhume naturellement

soigner un rhume

Les cavités nasales, les sinus paranasaux et le rhinopharynx constituent une unité fonctionnelle aux caractéristiques morphologiques complexes. En plus de développer la fonction olfactive et d’être le moyen naturel de respirer, elle a d’autres fonctions qui ne sont pas anodines. D’une part, il prépare l’air pour une bonne fonction pulmonaire, le purifie, l’humidifie et le réchauffe. D’autre part, elle constitue la première barrière défensive du corps contre les éléments nocifs présents dans l’air.

Avec l’arrivée de l’hiver, les rhumes font irruption dans nos vies, dont l’origine réside dans les différents types de virus qui circulent cycliquement dans notre environnement. L’un de ses symptômes les plus caractéristiques est la congestion nasale, c’est-à-dire l’obstruction ou le blocage qui nous empêche de respirer facilement par les narines et qui se produit lorsque la muqueuse s’enflamme. Non seulement le rhume ordinaire peut provoquer une congestion nasale, mais aussi certains processus allergiques. Quelle que soit la raison, il existe des remèdes efficaces pour l’éliminer.

Les causes de la congestion nasale sont des pathologies qui provoquent une inflammation de la muqueuse, qui peuvent être infectieuses, qui sont principalement les rhumes, et non infectieuses, qui sont la rhinite allergique et la rhinite vasomotrice, ces dernières étant dues à une muqueuse très sensible aux changements de température et d’humidité.

La congestion nasale qui a pour origine un rhume dure généralement trois ou quatre jours, tandis que la rhinite allergique est liée à des allergènes tels que les pollens, les graminées ou les acariens. Les personnes souffrant de ces troubles ont généralement un traitement de base. En principe, il faut consulter un médecin lorsque cette congestion s’étend et dure plusieurs semaines.

Remèdes maison

Pour remédier à cet engorgement, il existe des solutions faciles à administrer et à la portée de tous. Tout d’abord, on recommande de se laver avec de l’eau salée, que l’on peut préparer à la maison : Ils favorisent le drainage du mucus afin que celui-ci ne s’épaississe pas. Vous pouvez même placer un oignon à côté du lit, ce qui améliore le drainage nasal.

Faire bouillir de l’eau et faire des vapeurs en se couvrant la tête d’une serviette est un remède maison traditionnel. L’humidité ambiante est essentielle pour que le nez ne se bouche pas, mais est plutôt favorable aux lavages nasaux à l’eau salée et à l’utilisation d’humidificateurs, avec lesquels on peut utiliser des huiles de romarin ou d’eucalyptus.

Dans la pharmacie

Il existe différents traitements disponibles en pharmacie. L’utilisation rationnelle et limitée dans le temps de vasoconstricteurs, qui sont des dérivés de l’adrénaline, peut contribuer à améliorer l’inconfort. Ils produisent une vasoconstriction de la muqueuse et induisent donc sa décongestion. Toutefois, l’utilisation excessive de ces types de décongestionnants topiques pendant plus de deux ou trois jours peut entraîner une perte d’efficacité et des symptômes de rebond.

Ils diminuent l’œdème et la congestion assez rapidement, mais il ne faut pas les administrer pendant plus de trois jours car ils ont un effet rebond et le nez s’aggrave. Ils peuvent être utilisés pour soulager la congestion nasale lors d’un rhume, qui dure peu, et non dans le cas d’une rhinite chronique.

Dans la rhinite allergique, les corticostéroïdes nasaux, qui sont des anti-inflammatoires, offrent de bons résultats. Cependant, les corticostéroïdes oraux doivent être évités. On en explique la raison : Ce sont les anti-inflammatoires par excellence, mais ils ont de nombreux effets secondaires, des décalcifications aux ulcères, et ils ne sont pas indiqués pour la congestion nasale. Les antihistaminiques oraux peuvent être une solution, car ils bloquent la réaction allergique. Dans les cas plus graves, on peut utiliser des vaccins, qui sont préparés après l’identification d’allergènes très spécifiques.

Complications

Un rhume et une rhinite virale peuvent également se compliquer : Un rhume viral peut se transformer en rhinosinusite bactérienne ou la congestion peut remonter dans la trompe d’Eustache et affecter l’oreille, provoquant une otite. De même, chez les personnes souffrant de rhinite et d’asthme, l’inflammation de la muqueuse peut produire des polypes, qui donnent une sensation continue d’obstruction et nécessitent un traitement intensif par corticostéroïdes, voire une intervention chirurgicale. Ce sont des situations qui nécessitent un contrôle médical.

Cependant, d’une manière générale, il est conseillé de prendre soin du nez, en évitant les environnements très secs ou très humides et le picage à l’intérieur de cet organe, qui, en plus de mériter le rejet social, implique l’introduction de germes et l’irritation de la muqueuse. De même, un régime riche en vitamine C prévient l’inflammation des muqueuses.

Le rhume ou catarrhe est un processus viral bénin qui n’est généralement pas compliqué et dure entre 5 et 7 jours. Elle peut être causée par plus de 200 types de virus (dont le rhinovirus et le coronavirus), il n’existe donc pas de vaccin spécifique pour cette maladie. Les principaux symptômes du rhume chez l’enfant sont les suivants :

  • Mal de gorge
  • Nez qui coule ou qui se bouche
  • Toux avec flegme
  • Eternuement
  • Une légère fièvre

En général, après une semaine, votre enfant commencera à se sentir mieux, mais il peut avoir besoin d’un traitement pour réduire la gravité des symptômes.

La grippe est une infection virale des voies respiratoires causée par les virus de la grippe (A, B et C). La grippe se manifeste généralement de manière soudaine, dans les 24 heures suivant l’infection, et ses symptômes sont plus graves que ceux d’un rhume : fièvre élevée, douleurs musculaires et frissons. N’oubliez pas qu’un enfant qui a la grippe se sent beaucoup plus épuisé et mal à l’aise qu’un enfant qui a un rhume. Les symptômes les plus caractéristiques de la grippe chez les enfants sont les suivants :

  • Forte fièvre (plus de 38 °C)
  • Refroidissements
  • Maux et douleurs du corps
  • Toux sèche
  • Faiblesse et fatigue

La gravité des symptômes de la grippe diminue généralement lorsque la fièvre commence à baisser. Les enfants en bonne santé se débarrassent généralement de la grippe au bout de 10 jours, sauf en cas de complications.