Conseils pour préparer votre déménagement à l’étranger

DéménagementDélocalisation à l’étranger

Partir à l’étranger est le rêve de toute une vie pour beaucoup de gens qui ont le virus du voyage. Il est donc important de bien faire les choses dès que l’occasion se présente, afin de pouvoir profiter pleinement de cette nouvelle aventure. Une fois que vous avez décidé où vous voulez vivre, il est temps de préparer votre déménagement à l’étranger. Voici quelques conseils pour faciliter votre installation à l’étranger.

Mettez de l’ordre dans vos papiers
Si vous avez déjà trouvé un emploi dans votre nouvelle patrie, vous êtes probablement en bonne voie. Mais assurez-vous de vous occuper de l’essentiel bien à l’avance, car il peut parfois s’enliser dans la paperasserie : votre passeport est-il à jour ? Avez-vous besoin d’un visa spécial pour les membres de votre famille ? De nombreux pays exigent que les documents officiels soient certifiés pour être acceptés. Faites donc vos recherches sur les exigences de votre nouveau pays. N’oubliez pas non plus de vous inscrire auprès du gouvernement américain pour l’informer que vous allez vous installer à l’étranger et pour combien de temps. Cela évitera aux États-Unis de vous demander de payer vos impôts par la suite. Votre comptable devrait être en mesure de vous aider à prendre les dispositions nécessaires.

Si vous avez des enfants, demandez à l’école de votre enfant les certificats de transfert nécessaires pour vérifier leur statut éducatif. Assurez-vous que votre médecin et votre dentiste vous fournissent les documents médicaux nécessaires et faites des recherches sur les possibilités d’assurance maladie après le déménagement.

Préparez vos animaux de compagnie
Si vos animaux domestiques partent à l’étranger avec vous, ils auront probablement besoin de vaccins à jour et des documents nécessaires pour le prouver. Commencez ce processus bien à l’avance, car de nombreux pays sont assez stricts en ce qui concerne l’autorisation de passage des animaux étrangers. Par ailleurs, demandez à votre vétérinaire comment préparer votre animal pour le long voyage – ce n’est pas facile pour lui non plus.

Établir un budget
La délocalisation à l’étranger peut être une entreprise coûteuse, alors assurez-vous d’être bien préparé en établissant un budget bien à l’avance. Tenez compte des frais d’hôtel et de repas en cours de route, ainsi que de certaines dépenses intermédiaires une fois que vous aurez atterri : location d’une voiture, achat de meubles, etc.

Assurez-vous également de parler à votre banque de votre déménagement à l’étranger. Certaines banques proposent des transactions internationales gratuites, mais d’autres non. Assurez-vous donc de ne pas avoir à payer de frais chaque fois que vous effectuez un paiement.

Vérifiez les formalités douanières
Les différents pays ont des exigences douanières différentes qui peuvent affecter ce que vous pouvez et ne pouvez pas apporter au niveau international. Il est fort probable que vos plantes d’intérieur devront rester sur place pour éviter le transport de parasites, alors trouvez leur un nouveau domicile avant de partir. Une entreprise de déménagement Genève international ayant de l’expérience dans ce domaine pourra vous aider à déterminer ce qui peut être transporté et ce qui ne peut pas l’être, mais assurez-vous que vous êtes également préparé avec vos bagages à main.

Faites appel à une entreprise de déménagement international expérimentée
La logistique d’une relocalisation internationale peut devenir complexe, alors assurez-vous que votre prestataire de services de déménagement sait comment s’y prendre pour la mener à bien de manière fluide et professionnelle. Il sera également en mesure de vous indiquer comment déplacer vos biens de la manière la plus abordable possible – bien que la combinaison des envois puisse signifier que les choses prennent plus de temps à arriver, alors prenez tout cela en considération lorsque vous planifiez le calendrier et l’arrivée de votre déménagement.

Apprendre la langue
Si vous vous installez dans un pays étranger avec une langue différente, commencez à étudier à l’avance. La plupart des gens apprennent mieux par la pratique active. Trouver un groupe d’étude ou un tuteur dans votre région est donc un excellent moyen d’être bien préparé à communiquer dans votre nouveau pays. Créez des fiches d’information pour vous et votre famille en y inscrivant certaines des phrases les plus simples et les plus importantes, et n’oubliez pas : les enfants apprennent généralement beaucoup plus facilement de nouvelles langues que les adultes, alors embarquez-les aussi.

Prenez également le temps de vous familiariser avec les coutumes de votre nouvelle culture. Ne supposez pas que les pays européens se ressemblent tous, et surtout faites vos recherches si la culture vous est plus étrangère. Vous voulez éviter tous les faux pas possibles.

Choisissez quelqu’un pour être votre interlocuteur en Suisse
C’est inévitable : une facture oubliée, un article oublié, ou quelque chose qui doit être réglé chez soi. Assurez-vous de nommer une personne de confiance qui pourra s’occuper de ces problèmes s’ils surviennent. Ajoutez cette personne comme signataire d’un compte bancaire discrétionnaire (pas votre compte principal) afin qu’elle puisse payer les factures ou dépenses surprises, surtout si vous louez votre maison plutôt que de la vendre. Vous pouvez même envisager de donner une procuration à un frère ou une sœur ou à un autre proche parent, bien que cette procédure nécessite une consultation juridique et puisse prendre un certain temps.

Mettre à jour votre permis de conduire
Certains pays vous autorisent à conduire avec un permis de conduire international, tandis que d’autres exigent que vous demandiez un permis national. Assurez-vous que votre permis de conduire américain est à jour, car vous devez l’emporter avec votre permis de conduire international. Si vous prévoyez de rester à l’étranger pendant plus d’un an, vous devrez peut-être passer un examen de conduite local et obtenir un certificat dans le pays.