Histoire de l’euro : ce que vous devez savoir

Histoire de l’euro : ce que vous devez savoir
Note ce post

monnaie euroL’euro, les raisons de sa création

La raison majeure avancée par les personnalités ayant ardemment œuvré à la naissance de l’euro était de favoriser la cohésion entre les différents pays membres et cela d’un point de vue économique. Ce qui est logique si l’on part du principe que l’existence d’une monnaie unique peut dans la majorité des cas être un véritable coup d’accélérateur pour les échanges commerciaux au sein d’une même zone économique. N’importe quel spécialiste en questions économiques vous le confirmera.

Pour information, vous devez savoir que depuis sa naissance, la monnaie euro a été à juste titre d’ailleurs, soumise à ce qu’il est convenu d’appeler le régime des taux de change flottants. C’est un principe monétaire qui est en vigueur depuis 1973 et permet de mettre de déterminer les rapports entre les principales devises utilisées à l’échelle internationale.

Par ailleurs, il est de notoriété publique que  l’euro a connu une forte dépréciation par rapport à des monnaies telles que le Franc suisse, le dollars US ou encore le livre anglais. Pour bien  situer cette période  dans le temps nous dirons que cela a eu lieu dans les deux années ayant suivie la création de cette monnaie. Cependant cela n’a pas entamé la volonté des états membres de continuer à œuvrer afin de faire de cette monnaie une devise forte et de la zone euro, une zone économique fiable et dynamique. Quelques temps plus tard les choses rentreront dans l’ordre et la monnaie connaitra une augmentation de sa valeur

L’euro monnaie de 19 pays

 

De l’année de sa création à la date d’aujourd’hui 26/10/2016 , la zone euro a vu le nombre de ses adhérents augmenter. A l’heure actuelle, c’est une monnaie commune à 19 pays membres de l’union européenne. Les billets et autres pièces de monnaie sont émis par la banque centrale européenne. Et à titre de rajout notons que l’euro est aujourd’hui la monnaie dont le plus grand nombre de billets est en circulation dans le monde. Et pour ce qui concerne l’usage lors de transactions, il n’y a que le dollar qui fait mieux.

Dans les différents pays ayant accepté l’euro comme monnaie officielle vous découvrirez qu’un ensemble de sept billets et huit pièces, n’ayant pas la même valeur, sont régulièrement utiliser lors des opérations d’achat/vente depuis la date du 01/01/2002 qui a consacré sa mise à disposition des populations . Les demandes de crédit en euro étaient dès lors possible.

Les pays souhaitant intégrer la zone euro doivent remplir un certain nombre de conditions économiques imposées par la banque centrale européenne. Pour plus d’informations vous pouvez consulter ce lien http://www.consilium.europa.eu/fr/policies/joining-euro-area/convergence-criteria/

A l’origine, cette zone économique est le fruit de la collaboration étroite entre onze pays soucieux de lié leur destin et par ricochet celui de leur  peuple. Au nombre de ceux-ci, l’on peut citer la France, la république fédérale d’Allemagne, l’Italie ou encore la Hollande. Au fur et à mesure d’autres pays vont rejoindre le bateau. L’euro doit relever de grands défis afin de continuer à demeurer une monnaie forte. Et les états qui composent cette zone économique en sont parfaitement conscients. Les problèmes que rencontrent des états forts de cette zone tels que la France ou Italie conjugués à la volonté de départ des britanniques de la zone euro (voir Brexit) donnent à réfléchir quant à l’avenir de cette zone économique et de sa monnaie. Cependant, les politiques  rassurent et les reformes finiront par advenir un jour ou l’autre. Cela est une nécessité pour cette monnaie. Une objurgation . Au risque de donner des sueurs froides et céphalées aux gentilés de cette zone et par ricochet donner  raison à ce pessimiste qui affirme que :

“Le système de la monnaie unique, bien loin de rapprocher les peuples, les divise.” Jean-Pierre Chevènement

Un article publié par  https://www.credit.ch/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *