Le vélo électrique et l’environnement

Le vélo électrique

Les effets d’un vélo électrique sur l’environnement

À l’heure de l’évolution technologique rapide et de la mondialisation économique, les choix individuels ont plus que jamais un impact sur l’environnement. Heureusement, l’inquiétude du public quant à l’état de la planète a suscité un intérêt accru pour deux domaines clés : les énergies renouvelables et les transports écologiques, tels que les déplacements à vélo électrique.

L’essor du vélo électrique amène de nombreux citadins à envisager d’abandonner leur voiture à forte intensité carbonique pour un moyen de transport plus propre. Les vélos électriques sont-ils vraiment meilleurs pour l’environnement ? Y a-t-il des inconvénients cachés, comme l’empreinte carbone de leur processus de fabrication ?

Nous allons examiner l’impact d’un vélo électrique sur l’environnement et les raisons qui pourraient vous inciter à en prendre un pour votre prochain trajet.

Qu’est-ce qu’un vélo électrique ?
Tout d’abord, il convient de préciser ce qu’est exactement un vélo électrique. Un vélo électrique fonctionne à peu près comme un vélo traditionnel, avec des pédales que le cycliste peut actionner manuellement pour faire tourner les roues. Cependant, la puissance supplémentaire est fournie par un moteur alimenté par une batterie qui se monte sur la roue avant ou arrière, selon le type de vélo que vous possédez.

votre porte-monnaie
Cette énergie électrique complète la puissance musculaire du cycliste. La plupart du temps, vous conduisez un vélo électrique comme n’importe quel autre vélo, mais vous pouvez bénéficier de l’aide du moteur lorsque vous parcourez de longues distances, que vous pédalez contre le vent ou que vous montez une côte. Les vélos électriques permettent également d’effectuer des trajets moins fatigants (et moins transpirants). Certains moteurs de vélos électriques sont suffisamment puissants pour porter le cycliste comme des cyclomoteurs électriques, mais cela dépend du modèle.

Les vélos électriques présentent des avantages pour la santé comparables à ceux des vélos traditionnels, et ils sont tout aussi agréables à conduire, si ce n’est plus. Les vélos électriques sont donc meilleurs que les voitures pour votre santé physique et mentale, mais sont-ils meilleurs pour l’environnement ?

Impacts environnementaux positifs des vélos électriques
Allons droit au but : les vélos électriques, comme leurs homologues traditionnels, sont bien meilleurs pour l’environnement que les voitures. En fait, les vélos électriques sont six fois plus efficaces sur le plan énergétique que les transports ferroviaires, et leur impact sur l’environnement correspond à celui des vélos traditionnels.

Les véhicules à moteur produisent chaque année plus de 30 % du dioxyde de carbone, 80 % du monoxyde de carbone et 50 % des émissions d’oxyde d’azote. Une grande partie de cette pollution est produite par les navetteurs qui effectuent de courts trajets aller-retour entre leur domicile et leur lieu de travail. L’utilisation d’un vélo électrique pour ces trajets réduit considérablement les émissions nocives et la consommation de combustibles fossiles.

En fait, si chacun vivant à moins de 8 km de son lieu de travail se déplaçait à vélo au moins un jour par semaine, cela reviendrait à retirer un million de voitures de la circulation.

Vélos électriques : Préoccupations environnementales
Cela ne veut pas dire que les vélos électriques n’ont aucun effet négatif sur l’environnement. Comme les vélos traditionnels, les vélos électriques sont fabriqués, et ce processus consomme de l’énergie, qui est généralement un type de combustible fossile. Il faut fabriquer l’acier, le cadre, les pneus et d’autres composants. Les matériaux des batteries lithium-ion doivent également être extraits et les batteries doivent être fabriquées.

Les composants des vélos sont souvent recyclés, mais ils finissent aussi dans les décharges. En outre, les matériaux des batteries de vélos électriques peuvent contaminer l’environnement s’ils ne sont pas correctement recyclés.

Cependant, vous pouvez encore avoir un impact positif en transformant votre vieux vélo traditionnel en vélo électrique, ce qui est facile à faire avec un kit de conversion pour vélo électrique. De cette façon, vous n’avez pas à vous débarrasser de votre vieux vélo et vous économisez de l’énergie en refusant d’acheter un vélo électrique tout neuf qui vient d’être fabriqué. (Mais pendant que vous y êtes, veillez à recycler correctement les batteries que vous avez).

Les vélos électriques dans les stands

Oui, les vélos électriques – et les vélos traditionnels, d’ailleurs – ont un impact sur l’environnement en soi, mais tout ce qui est fabriqué a un certain effet d’entraînement.

Mais si l’on compare les vélos électriques aux automobiles et au transport ferroviaire comme moyen de transport, les différences deviennent flagrantes. En fait, il est dans l’intérêt de tous que ce mode de transport soit plus largement adopté.

 

Pour en savoir plus, consultez des sites suivants :

https://www.fr.bikester.ch

https://www.veloland-shop.ch

https://www.sportxx.ch

https://www.gonser.ch

https://www.cyclable.ch