Les maladies que guérit le CBD

CBD

 

Selon certains chercheurs, les cannabinoïdes peuvent soulager les symptômes de la sclérose en plaques (SEP). Dans une étude portant sur 66 patients atteints de SEP et souffrant de douleurs chroniques, ceux qui ont reçu une combinaison de CBD et de THC ont signalé une diminution de la douleur sur une période de deux ans. Les patients ont déterminé eux-mêmes le dosage, prenant la quantité qu’ils jugeaient nécessaire pour soulager la douleur.

Dans une étude portant sur 189 personnes atteintes de sclérose en plaques, celles qui ont utilisé une combinaison de CBD et de THC ont également signalé une réduction de la tension musculaire, de la douleur et des troubles du sommeil, ainsi qu’un meilleur contrôle de la vessie.

Dans une autre étude portant sur 50 patients atteints de sclérose en plaques, ceux qui ont pris une combinaison de CBD et de THC ont signalé une légère réduction de la tension musculaire et une amélioration du sommeil. Les auteurs ont suggéré que certains patients atteints de SEP dans l’étude avaient besoin de doses plus élevées pour être soulagés.

Schizophrénie
Contrairement à son cousin le THC, le CBD est considéré comme un outil potentiel pour prévenir la psychose et réduire les symptômes de la schizophrénie, bien que les preuves soient encore considérées comme insuffisantes.

Chez 42 patients atteints de schizophrénie aiguë, ceux qui ont pris du CBD quotidiennement ont signalé une amélioration de tous les symptômes après 4 semaines. Les résultats étaient aussi forts pour le CBD que pour un médicament antipsychotique connu, mais le CBD était beaucoup mieux toléré. Il est intéressant de noter que le CBD a également été associé à une réduction de la dégradation de l’anandamide (blocage de la FAAH), ce qui, selon les chercheurs, pourrait expliquer les effets bénéfiques.

Alors que le THC psychoactif du cannabis semble déclencher des épisodes psychotiques, notamment chez les personnes atteintes de schizophrénie, le CBD a des effets antipsychotiques opposés. Un nombre croissant d’études suggère que le CBD pourrait être une alternative naturelle efficace aux médicaments antipsychotiques, mais avec moins d’effets secondaires.

Selon certaines études, les personnes qui souffrent de psychose peuvent produire trop ou pas assez de leurs propres signaux cannabinoïdes. Le CBD se lie aux récepteurs cannabinoïdes moins fortement que nos cannabinoïdes internes ; certains chercheurs suggèrent qu’il pourrait ainsi contribuer à rétablir l’équilibre des cannabinoïdes dans le cerveau. Le THC, en revanche, est plus puissant que nos cannabinoïdes internes (anandamide et 2-AG), ce qui pourrait expliquer pourquoi il déclenche des psychoses.

De nombreuses études animales ont également confirmé l’effet antipsychotique du CBD.

Des recherches récentes suggèrent que le CBD a le potentiel d’améliorer certains symptômes de la schizophrénie difficiles à traiter. Les preuves sont prometteuses, mais sont encore considérées comme insuffisantes pour justifier la prescription de CBD aux personnes atteintes de schizophrénie.

Anxiété
Une dose unique de 400 mg de CBD a été liée à une réduction de l’anxiété dans une étude d’imagerie cérébrale menée auprès de 10 personnes souffrant de troubles affectifs saisonniers. Après avoir consommé du CBD, les participants ont constaté une réduction du flux sanguin dans les parties du système limbique qui sont souvent hyperactives en cas d’anxiété. Dans le même temps, le flux sanguin vers une autre région importante pour la cognition et la motivation (le cortex cingulaire postérieur) a augmenté.

Dans une étude portant sur 10 volontaires sains, ceux qui ont pris de la CBD ont ressenti moins d’anxiété après la tâche stressante de parler en public. Chez 24 patients souffrant d’anxiété sociale, la prise de CBD avant de parler en public a été liée à une réduction de l’anxiété et de l’inconfort et à une amélioration de la cognition.

Dans une autre étude, 8 volontaires ont ressenti moins d’anxiété lorsqu’ils ont pris du CBD avec du THC que lorsqu’ils ont pris du THC seul.

Des études futures exploreront les avantages potentiels du CBD pour les personnes souffrant de divers types d’anxiété, y compris le trouble panique, le trouble obsessionnel-compulsif (TOC) et le trouble de stress post-traumatique (TSPT).

Le CBD est un composé anxiolytique prometteur qui a donné des résultats positifs dans plusieurs petites études préliminaires. Les recherches futures permettront de préciser si le CBD est un traitement efficace pour différents types d’anxiété.

 

Pour en savoir plus,  consultez ces sites :

 

https://blog.hopitalvs.ch

www.planetesante.ch

https://www.swissmedic.ch

www.addictionsuisse.ch

https://naturalpes.ch

https://fr.wikipedia.org

https://cannabisking.ch

Publié dans : cbd |