7 conseils simples pour augmenter vos chances d’obtenir un crédit pour votre commerce

demande credit-

Obtenez-le maintenant

Dans le climat commercial actuel, il est devenu de plus en plus difficile pour les entreprises britanniques d’obtenir un prêt auprès d’une banque afin de poursuivre leurs objectifs et de sécuriser leurs finances.

Et ce, malgré le fait que de nombreux propriétaires de petites entreprises ont désespérément besoin de l’aide d’institutions financières crédibles telles que les banques pour stabiliser leur trésorerie et poursuivre leur expansion, afin que leur succès puisse être répercuté sur l’amélioration des salaires et du niveau de vie de leurs employés.

La réalité est que les banques ne vont pas changer de sitôt leur politique de prêt bien ancrée et, dans une période post-récession, la prudence prévaudra toujours lorsqu’il s’agira de prendre des décisions financières. En tant que tel, le mantra “si vous ne pouvez pas les battre, alors rejoignez-les” est sans doute la meilleure doctrine à adopter pour contrecarrer le resserrement des conditions de prêt et obtenir le financement nécessaire pour faire passer votre entreprise au niveau supérieur.

Voici nos conseils à prendre en compte pour vous donner les meilleures chances d’obtenir un prêt bancaire, notamment des conseils sur la manière de communiquer avec les responsables financiers et sur les mesures à prendre avant votre rendez-vous pour le prêt afin d’être bien placé pour réussir votre demande.

1) Commencez par procéder à une évaluation de votre cote de crédit personnelle.

Cela est essentiel pour éviter que vous soyez condamné dès le départ lorsque vous vous rendez à un entretien de prêt, car les banques procèdent presque toujours à une vérification de votre historique de crédit personnel ainsi que de celui de votre entreprise lorsqu’elles examinent une demande de prêt commercial. Si vous savez que vous avez actuellement un certain nombre de prêts à votre nom que vous n’honorez pas, vous devrez les rembourser intégralement afin de vous donner les meilleures chances de succès pour votre demande de prêt. De même, si vous avez l’habitude de payer vos prêts en retard, il vaut la peine d’attendre, pour demander un prêt, que vous preniez des mesures pour améliorer votre cote de crédit.

La meilleure chose à faire est de faire appel à une institut pour déterminer où vous en êtes avec votre historique de crédit, puis d’utiliser les résultats pour déterminer quelle est la prochaine étape logique à suivre pour augmenter vos chances d’obtenir un prêt bancaire.

2) Améliorez votre cote de crédit.

Bien que certains chefs d’entreprise n’aient pas besoin de franchir cette étape pour augmenter leurs chances d’obtenir un prêt bancaire, il est néanmoins conseillé de le faire si vous avez identifié que vous avez une mauvaise cote de crédit. On peut avancer que toute personne ayant une mauvaise cote de crédit devrait simplement attendre 12 mois et passer du temps à améliorer sa cote de crédit, car la réalité est que les demandes des personnes ayant un mauvais historique de crédit seront presque toujours rejetées par une banque, et les demandes rejetées ont un effet négatif sur la cote de crédit d’un demandeur, ce qui rend encore plus difficile l’obtention d’un prêt à l’avenir. Un certain nombre de banques proposent un produit appelé carte de crédit, qui peut être utilisé dans le seul but de restaurer la crédibilité de la cote de crédit d’un individu pour un bénéfice à long terme.

3) Leur présenter le résultat probable dans le pire des cas.

Adopter cette ligne de conduite lors d’une présentation à un banquier contribuera grandement à améliorer vos chances de réussite, car la réalité est que les banques veulent être sûres que vous pouvez maintenir votre accord de prêt même en période difficile. Essayez de leur fournir des documents qui illustrent la manière dont vos ventes résisteraient si elles étaient inférieures de 5 à 10 % à vos prévisions, la manière dont vos finances se débrouilleraient en cas de hausse des taux d’intérêt. En tant que directeur de banque, j’aimerais bien voir trois ou quatre feuilles de calcul de différentes prévisions de trésorerie. La seule chose que la banque recherche est une assez bonne assurance que votre entreprise peut se permettre de couvrir les intérêts et les remboursements du prêt dans une situation de stress.

4) Mémorisez les chiffres et procédez en toute confiance.

Votre directeur de banque ne sera pas impressionné si vous ne répondez pas aux questions sur le chiffre d’affaires, les marges bénéficiaires et les prévisions de trésorerie de votre entreprise. La confiance que vous manifesterez pendant la réunion donnera également plus de crédibilité à votre candidature. Assurez-vous donc d’être parfaitement préparé à votre réunion pour maximiser vos chances de réussite.

5) Envisagez de faire appel.

Cette prudence ne s’applique pas à tout le monde, bien que certains rejets puissent être annulés en suivant la procédure d’appel bancaire officielle, car différentes personnes au sein d’une même banque peuvent avoir un point de vue différent sur votre demande. Depuis la mise en place de la procédure d’appel en 2011, environ 40 % des rejets ont été annulés, ce qui a permis aux petites entreprises d’obtenir un financement supplémentaire de 35 millions de livres sterling. Si vous pensez que votre demande de prêt a été injustement rejetée, envisagez de faire appel, car vous pourriez bien vous voir accorder une seconde chance.  Très souvent, nous trouverons une autre façon de faire les choses une fois que nous aurons plus d’informations.

6) Faites une demande auprès d’une autre banque si elle est rejetée pour des raisons autres qu’un mauvais historique de crédit.

Si votre banque actuelle rejette votre demande de prêt, essayez à nouveau d’obtenir un prêt auprès d’une autre banque. L’attitude des banques varie et une banque peut être plus disposée à prêter aux entreprises de votre secteur qu’une autre.

7) Envisagez un financement alternatif.

Si toutes vos tentatives pour obtenir un financement auprès d’une banque échouent, il n’y a pas lieu de s’inquiéter, car il existe un certain nombre d’autres plateformes de prêt auxquelles vous pouvez accéder. Examinez notamment les sites de prêt entre pairs et voyez si vous pouvez obtenir un financement auprès de personnes inscrites à des fins d’épargne. Le crowdfunding est également à prendre en considération et devient une méthode de plus en plus utilisée pour obtenir des financements par les entreprises. Vous pourriez même organiser des collectes de fonds à huis clos et inviter les investisseurs auxquels vous avez fait des présentations, afin d’essayer d’obtenir le soutien d’un public fidèle. Et si tout le reste échoue, vous pouvez toujours voir si votre entreprise est capable de faire de l’affacturage, car c’est une autre méthode fréquemment utilisée par les entreprises pour renforcer leur situation financière à court terme.

Voici quelques sites web sur lesquels vous pouvez avoir plus d’amples informations sur votre demande de crédit :

  1. https://www.credit-suisse.com
  2. https://www.credit-conseil.ch/
  3. http://whi-credit.com/
  4. https://www.migrosbank.ch
  5. https://www.milenia.ch/
  6. https://fr.comparis.ch/
  7. https://www.cashgate.ch/