Pourquoi tweeter tôt et souvent ?

 

agence-web-Geneve-twitter

Une question très fréquente parmi les professionnels des médias sociaux est de savoir quel est le meilleur moment pour publier sur Twitter ? Lorsque nous tweetons, nous recherchons la complicité de nos adeptes, qui peuvent retweeter notre contenu, mettre en signet nos messages les plus réfléchis ou interagir avec nous. En bref, l’engagement !

Cependant, si vous twittez sans savoir quand vos followers sont en ligne, vous risquez de gaspiller vos efforts et vos résultats ne seront peut-être pas ceux que vous souhaitez. Comment savoir alors quel est le meilleur moment pour tweeter, les meilleurs moments de la journée et de la semaine pour publier vos tweets ?

De nombreuses études ont été publiées sur le sujet, l’infographie, les posts… Mais à vrai dire, cela dépend de la communauté de chacun, il n’y a pas de règle fixe qui s’applique à tous de la même façon. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe des outils pour vous aider à optimiser la publication de contenu sur Twitter et à tirer le meilleur parti de chaque message envoyé. Voici nos suggestions pour que vous soyez un tweeter efficace.

Une agence web à Genève pourra mieux vous orienter Comment tweeter et à quel moment, faites confiance aux professionnelles du domaine c’est se protéger

1- Publier au moins une fois par jour

Le meilleur moment pour tweeter est au moins… tous les jours ! Twitter exige des utilisateurs qu’ils interagissent constamment avec leur public s’ils veulent attirer son attention. Selon la façon dont vous utilisez Twitter, cela peut signifier partager un nouveau message ou tweeter sur un sujet d’actualité. Quoi que vous mettiez en ligne sur cette chaîne, prenez le temps de le faire au moins une fois par jour, même si c’est juste pour faire savoir à votre public que vous êtes là.

2. Essayez ce qui fonctionne le mieux en tweetant à différents moments

Comme nous l’avons dit, il existe une énorme quantité de recherches qui ont essayé de découvrir les meilleurs moments pour partager du contenu sur Twitter, comme si c’était quelque chose qui fonctionnerait pour tout le monde. Cependant un chercheur en médias sociaux à Hubspot, a fait des recherches très approfondies sur le sujet, fournissant des informations vraiment utiles sur ce qui fonctionne le mieux lorsqu’il s’agit de publier des tweets.

Selon le chercheur, les messages envoyés le week-end ont un taux de clics (CTR) plus élevé que ceux postés en semaine. Pourquoi ? Nous pensons que c’est parce que la plupart des gens sont sur les réseaux sociaux pendant leur temps libre les samedis et dimanches et sont plus susceptibles de voir vos messages (au lieu de regarder leur emploi du temps aussi vite qu’ils le peuvent en semaine). En outre, l’analyste a déclaré que les tweets envoyés l’après-midi avaient un CTR plus élevé que ceux envoyés le matin. Écoutez-le et voyez par vous-même si vos taux d’engagement sont meilleurs.

 

3. Envisager de programmer des tweets

Si vous n’avez pas le temps de tweeter au bon moment, un outil de programmation des tweets peut être votre salut. Hootsuite et Buffer vous permettent de programmer des messages à l’avance ; de cette façon, vous êtes sûr d’être sur Twitter même si vous êtes en réunion ou occupé à d’autres tâches. Le meilleur de Hootsuite et Buffer ? Qu’ils sont intégrés au rapport Best Time to Tweet de SocialBro, ce qui vous permet d’optimiser vos horaires de poste (nous en parlerons plus tard).

4. Mesurez vos résultats

Cette astuce est un peu moins scientifique que la précédente, mais le moyen le plus simple de vérifier votre meilleur temps de tweet sans utiliser d’outils est de comparer les performances de vos tweets en termes de RT, de signets et de clics sur les liens. Bit.ly est un bon outil pour mesurer les clics sur vos liens ; il vous permet de raccourcir les liens et d’obtenir des données telles que la répartition géographique des clics. Si vous voulez quelque chose de plus facile pour mesurer la performance de vos tweets, notre Tweet Analytics vous donne toutes ces informations en un coup d’œil et en un clic de souris, et il est intégré à Bit.ly.

5. Publiez en pensant à votre audience

Ne vous contentez pas de tweeter quand vous en avez envie ; pensez à votre public.

Qui sont-ils ? Si votre public est jeune, considérez qu’il utilise Twitter d’une manière différente de celle d’un public plus âgé. Par exemple, ils sont plus susceptibles de tweeter à 2 heures du matin que quelqu’un qui doit se réveiller à 6 heures pour aller travailler.
Où sont-ils ? Surveillez votre marché. Si vous êtes dans un pays et que vous essayez d’attirer une large audience dans un autre pays, postez à une heure de grande écoute au Mexique pour vous assurer que vos tweets ne tombent pas dans l’oreille d’un sourd.

Pensez mobile. Twitter a révélé que 60 % de ses utilisateurs se connectent à sa plateforme via un téléphone portable au moins une fois par mois. De plus en plus, les gens utilisent leur téléphone pour accéder à Twitter plutôt qu’un ordinateur, alors n’oubliez pas d’optimiser votre contenu pour les appareils mobiles. D’autant plus que 79% des utilisateurs de smartphones sont plus susceptibles d’utiliser Twitter plusieurs fois par jour… plus susceptibles de voir vos messages !

6. Tweeter le week-end

Certaines études affirment que la plupart des marques publient des tweets en semaine – évidemment parce que l’équipe des médias sociaux est de service du lundi au vendredi. Selon ces analyses, il y a un pic de marques tweetant le jeudi, qui diminue considérablement le week-end. Lorsque nous, au SocialBro, avons enquêté sur l’activité des entreprises de détail sur Twitter, nous avons découvert que la publication de tweets le dimanche est extrêmement efficace. Alors pourquoi ne pas essayer ?

Avant de vous lancer dans la recherche d’agences web à Genève pour vous orienter et comprendre le sujet, je vous recommanderai ceux-ci :  https://agenceweb4.chhttps://www.sortlist.ch

7. essayez SocialBro !

Oui, c’est un peu un début… Mais nous ne pouvions pas parler du meilleur moment pour publier du contenu sur Twitter sans mentionner notre plateforme. Le rapport Best Time to Tweet de SocialBro calcule les meilleurs moments de la journée et de la semaine pour tweeter en fonction de l’activité de vos followers. En outre, vous pouvez créer un rapport à partir d’un segment spécifique : les suiveurs de vos concurrents, une liste Twitter, etc. Notre outil vous fournit également des informations sur les sujets abordés par votre communauté et sur les types de liens partagés par ses membres. Il ne s’agit pas seulement de connaître les meilleurs moments pour tweeter, mais aussi d’optimiser le contenu que vous partagez avec votre public et d’accroître votre engagement.

comment être influent sur les réseaux sociaux ?

 

reseaux-sociaux-agence-web-Geneve-

Il existe d’innombrables postes ou fonctions auxquels nous pouvons aspirer lorsque nous cherchons notre place dans le monde des médias sociaux. Mais il n’est pas toujours évident de savoir sur quelle base on peut devenir influent dans les médias sociaux. Aujourd’hui, nous allons vous parler de deux termes impopulaires qui, comme vous le verrez, sont des piliers des médias sociaux, capables de faire monter un site au sommet de la popularité ou simplement de ne jamais être mentionné nulle part. Il s’agit de la chasse aux blogs et des influenceurs.

Le premier terme fait référence à ceux qui recherchent des personnes ou des marques influentes (les influenceurs) sur les réseaux. En bref, ce sont eux qui veulent trouver les meilleurs sites de l’année, les 10 meilleurs twitteurs, ceux qui publient dans les profils, sont les plus populaires, etc…

Les influenceurs sont des célébrités qui apparaissent dans les médias traditionnels et qui, lors d’une interview, mentionnent une marque ou un nom pour les faire connaître. C’est exactement ce que nous recherchons, mais sur les réseaux sociaux. Cela est devenu la base de certaines entreprises à la recherche d’une certaine réputation ou d’un certain prestige.

Une agence web à Genève peut vous donner beaucoup plus d’astuces, de conseils qui vous aidera à mieux savoir savoir comment utiliser les influenceurs pour votre campagne.

L’un des avantages les plus tangibles est de pouvoir faire des publications avec le nom d’une société influente qui lui est liée, ou qu’ils fassent avec la nôtre C’est ce que Google apprécie tant, lorsqu’il s’agit de positionner son propre site web.

Maintenant, en regardant autour de nous, nous nous rendons compte qu’il existe de nombreux types de membres de réseaux sociaux qui pourraient porter le label influenceurs :

Ceux qui collectent constamment de nouvelles informations sur un petit groupe de sujets spécifiques (niches) et qui disposent généralement d’une page web sur un sujet spécifique pour une activité ou un thème. Ils sont experts dans les sujets qu’ils traitent.
On trouve aussi ceux qui retweetent tout ce qui bouge dans les réseaux sociaux, les blogs ou les sites d’information. Ils parlent de tout et ne sont probablement pas experts dans tous les sujets qu’ils partagent avec leurs adeptes.

Il y a les professionnels de l’information. Des journalistes ou des personnes liées aux médias qui nous permettent de suivre l’évolution d’un sujet d’actualité jusqu’à son aboutissement.

Les célébrités ont une place d’honneur sur cette liste. Animateurs, politiciens, musiciens, etc… En raison de leur nombre d’adeptes, ils nous permettront de toucher un plus grand nombre de destinataires de notre message. Même si, en général, ils n’ont pas de véritable contact avec leur public. Parce que leurs comptes peuvent être gérés par des gestionnaires de communauté.

Une autre ressource que ces membres influents utilisent souvent est l’utilisation de robots. Il s’agit de programmes qui maintiennent actifs les comptes de leurs propriétaires avec des écritures quotidiennes.

Puis-je utiliser l’un de ces influenceurs pour ma campagne ?

Des questions simples, des réponses claires. Non.

Avant de choisir quel type d’influenceur peut réellement aider votre marque, vous devez suivre ces cinq conseils, qui vous permettront de les identifier par leurs caractéristiques :

Il est essentiel de faire des recherches sur le nombre de personnes qui suivent vos influenceurs. Suivants, visites de votre site web, nombre de personnes qui participent avec des commentaires ou des retuits, etc… Il existe sur le web de bons outils qui vous permettront de connaître ces détails.

Le nombre de publications est important. Mais elle peut être trompeuse. Souvent, la qualité est meilleure que la quantité. N’oubliez pas qu’il s’agit de se positionner dans les moteurs de recherche et Google, il aime plus le contenu original que la copie. Recherchez les espaces qui vous permettent de voir un équilibre entre la quantité de publications et leur originalité. Vérifiez également leur formulation et leur orthographe. Cela témoigne également de la qualité des adeptes que vous avez.

Vérifiez que l' »influence » est prolifique dans son contenu. Vous ne voulez pas passer du temps à vous promouvoir par l’intermédiaire de quelqu’un qui ne publie pas régulièrement. Cela ne générera pas de ventes et notre nom sera en jeu.
Faites également attention au type de public que vous et l’influenceur ciblez. Pourquoi publier par l’intermédiaire d’un influenceur de musique électronique si votre cible est constituée d’hommes entre 30 et 50 ans qui aiment le jazz, par exemple ?

Je peux vous recommander cette agence web qui vous aidera :  https://agenceweb4.ch

Les retours, commentaires, mentions et autres moyens d’impact sur les réseaux sociaux, ne doivent jamais être laissés de côté, lorsqu’il s’agit de qualifier une marque influente. Une très bonne relation directe avec vos adeptes est ce qui vous montrera si elle peut ou non vous aider à positionner votre nom.

En bref, nous devons être conscients des canaux de promotion que nous choisissons, car le temps que nous y investissons doit aboutir à des résultats qui profitent à la place que nous occupons dans le réseau des réseaux.

Vous avez déjà une bonne idée de ce que c’est et de ce à quoi il peut servir pour trouver un influenceur. Dans les prochains articles, nous verrons comment les amener à rejoindre notre équipe afin que nous puissions les utiliser comme un tremplin pour que la marque, le produit ou le service que nous représentons se catapulte sous les feux de la rampe et, qui sait, devienne une marque convoitée pour votre crédibilité et votre influence.

En tant qu’entrepreneur, vous pouvez profiter de la vitrine en ligne comme cadre de développement pour donner de la visibilité à vos opinions et générer de la valeur pour la société. Il est évident qu’il y a tellement de personnes talentueuses qu’il n’est pas facile d’atteindre ce poste. Pour cette raison, la première étape pour atteindre cet objectif est de prendre comme référence les auteurs qui sont des mentors de la connaissance dans votre secteur. Suivez ces personnes !

C’est votre lettre de présentation, la façon dont vous vous présentez aux autres. Vous devez trouver un équilibre entre la mise en valeur de vos mérites professionnels, mais aussi l’ajout de certaines informations qui peuvent vous rapprocher de votre public.

Établir un dialogue avec les personnes les plus influentes

Ce n’est pas parce qu’un auteur est influent qu’il est inaccessible ou que tout ce qu’il dit est une opinion qui ne peut être changée. Encouragez-vous à interagir avec ces auteurs ; vous avez beaucoup à apporter à la communauté. Les réseaux sociaux sont un bon moyen de créer un débat, d’exprimer des opinions et de façonner des points de vue.

Établir un plan de travail

Publier sur les réseaux sociaux est un travail en soi, c’est pourquoi vous pouvez établir un calendrier de publications, en prenant comme référence les moments où vous percevez le plus d’interaction de la part des adeptes. Dans ce cas, les fruits des publications sont observés dans le temps. Avec patience et constance.

Publier des infographies

Ce type de format visuel est très clair dans la façon dont il structure l’information. C’est pourquoi il est si utile d’organiser les différents contenus concernant un sujet pertinent grâce à une infographie de qualité. Découvrez les hashtags les plus populaires dans les réseaux sociaux pour connaître les tendances du moment.

Instagram : Comment les marques et influenceurs l’utilisent ?

 

Instagram-marques-influenceurs-agence-web-Geneve

Instagram est devenu l’un des réseaux sociaux les plus chauds de toute la vague d’influence. Le réseau social se positionne progressivement comme l’un des plus utilisés au monde, même si son nombre dépasse encore celui de Facebook, par exemple. Elle a déjà plus d’adeptes que Twitter et pénètre très bien dans divers créneaux du marché – l’un des plus importants : l’adolescent. Mais comment le marketing d’influence fonctionne-t-il en instagram ?

En 2012, l’un des plus grands réseaux sociaux du monde, Facebook, a acheté l’application spécialement conçue pour les photographies : Instagram. Pour 1 milliard de dollars en 2012, le monde de la technologie a été surpris par l’audace mais aussi par le risque qu’un tel investissement représente pour une start-up ayant peu de temps en ligne. Ils ont crié, donné des coups de pied et même prêché sur la défaillance et les erreurs du géant de l’informatique. Mais, dans la vie, il y a toujours de la place pour un « mais ». Si nous avançons rapidement jusqu’en 2017, nous constatons que, bien qu’Instagram continue d’être la petite sœur de Facebook, elle a connu une croissance fulgurante. Elle compte déjà une communauté de 700 millions d’utilisateurs qui a réussi à éclipser à la fois Twitter, comme nous l’avons mentionné, mais aussi Snapchat.

Aujourd’hui, en 2017, après ce geste audacieux, les influenceurs du monde entier disposent d’une plateforme super équipée d’outils de retouche photo en temps réel grâce à ses filtres améliorés et à des fonctionnalités telles que les histoires, les courtes vidéos qui disparaissent dans les 24 heures suivant leur publication. Instagram est définitivement devenu le choix préféré des influenceurs, des utilisateurs courants et représente même un grand succès pour les marques qui profitent de cette alternative pour attirer le public et augmenter la visibilité de leur organisation. Les gens ne sortent plus leurs cartes de visite, demandent si vous avez Instagram, sortent leur téléphone, et presto, ils sont en ligne.

Une agence web à Genève peut vous donner beaucoup plus d’astuces, de conseils qui vous aidera à mieux promouvoir votre marque sur Instagram.

Mais au-delà des données solides qui démontrent quantitativement le succès d’Instagram, tout semble indiquer qu’il s’agit davantage d’une question de perception, c’est-à-dire du réseau social du bonheur. Les utilisateurs utilisent les différents réseaux sociaux pour promouvoir un type de contenu spécifique. Twitter, par exemple, semble condamné à être la voie de sortie pour les traînées, les taquineries et les insultes. Le débat politique et les mauvais visages abondent sur ce réseau, mais Instagram représente le contraire. Des photos de vêtements, de selfies, de nourriture… le style de vie est ce qu’il offre. Sur Instagram, il n’y a pas de place pour l’amertume et l’espace d’écriture est rempli de hashtags. Être sur Instagram rend la vie et la journée plus lumineuse. C’est pourquoi vous voulez faire partie d’Instagram, parce qu’il dégage un sentiment de bien-être.

Souvent, ce mode de vie est complètement faux. C’est d’ailleurs ce que dit un article du Guardian, qui explique qu’avec Instagram, nous pouvons présenter une meilleure version de nous-mêmes. Nous pouvons fixer l’image dans un coin, mettre un filtre qui nous rend plus intéressants, et même mentir sur ce que nous faisons et comment nous le faisons. Personne ne le saura et tout cela à cause d’un semblable. La culture narcissique, elle a trouvé un allié dans Instagram.

En une demi-journée, 95 millions de photos sont partagées, atteignant 40 milliards au total. Quatre milliards d’articles similaires apparaissent chaque jour. Instagram a été acheté pour un milliard de dollars. Rien qu’en 2016, elle a triplé ce chiffre, avec 3 milliards de recettes publicitaires. Ces recettes devraient passer à 5 milliards d’ici 2018.

Environ 20 % du total des utilisateurs d’Internet utilisent Instagram. Parmi eux, 68% sont des femmes. Quant aux grandes marques, 48% utilisent Instagram pour promouvoir leurs produits, et au rythme où vont les choses, il semble qu’à la fin de cette année, Instagram atteindra 800 millions d’utilisateurs.

Comment fonctionne Instagram ?

La publicité sur Instagram ne vous dit pas qu’il s’agit de publicité. Il n’est pas livré avec un bandeau de voix off qui dit « Bienvenue dans l’espace publicitaire ». Les grandes marques en profitent et la popularité de certaines personnes pour ensuite mettre en avant les produits qu’elles vendent.

fonction d’instagram

La publicité et le marketing numérique ont transformé les influenceurs en véritables « hommes de publicité », des utilisateurs qui, du fait de leur ascension derrière l’écran, exercent une prescription sur les masses qui les suivent. Les marques les ciblent et se mettent d’accord sur les prix pour afficher leurs produits sur les réseaux sociaux. Tant qu’ils sont guidés par un plan de médias sociaux. Parfois, les influenceurs décident de préciser quand leur contenu est sponsorisé, mais dans la plupart des cas, ils mentionnent la marque de la manière la plus dissimulée possible. C’est ainsi qu’Instagram travaille avec les personnes d’influence.

Comment les marques utilisent Instagram ?

L’étude Metricool des marques sur Instagram s’est basée sur l’analyse de 24 576 comptes avec une moyenne de 6 858 adeptes chacun. Vous pouvez y voir plusieurs aspects qui déterminent en détail l’utilisation d’Instagram par les marques : fréquence de publication, types de publications, meilleures heures et meilleurs jours pour publier, et interactions par type de publication.

Je peux vous recommander ces agences web qui vous aideront :  https://agenceweb4.chhttps://www.sortlist.chhttps://www.simplydesign.chhttps://www.idactiv.chhttps://www.procab.chhttp://www.rwswebagency.chhttps://insolus.com/ .

Avant d’entrer dans le vif du sujet, voici quelques points saillants de l’étude Instagram :

Bien que plusieurs marques utilisent des filtres dans leurs images, l’engagement est plus élevé parmi les marques qui n’en utilisent pas. Les marques sur Instagram qui n’utilisent pas de filtres obtiennent 21% d’interactions en plus que celles qui en utilisent.
Le téléchargement de plus d’une photo à la fois vous donne-t-il des « goûts » ? Non. Au contraire, les carrousels Instagram sont le type de publication le moins utilisé par les marques.

Clarendon (3,24 %), Juno (1,00 %) et Lark (0,83 %) sont les trois effets les plus utilisés par les utilisateurs. Celui qui provoque le plus d’interactions est Lark. Là encore, nous sommes confrontés à un cas de « contraire ».

La principale conclusion que l’on peut tirer de cette étude est la relation entre le nombre d’adeptes et les publications. Plus le nombre d’adeptes est élevé, plus la fréquence de publication est élevée.

Cette conclusion peut être une épée à double tranchant, en plus d’être vraiment curieuse. La chose habituelle est que si vous avez peu d’adeptes, vous générez plus de contenu qui vous apporte une augmentation des adeptes.

En tout cas, les données parlent d’elles-mêmes, Instagram a une moyenne de 21,03 publications par mois. Ainsi que 0,75 publications quotidiennes dans les comptes analysés.

Types de publications les plus utilisés

Comment Instagram a-t-il évolué depuis son premier jour ? Le réseau social est passé du contenu et de l’image aux formats vidéo, grâce au fameux « boomerang ». En réponse à ces changements, nous nous sommes posé la question suivante

Quel a été le format de publication préféré en 2017 ?

Les images occupent 83% des publications.
9 % du contenu sont des vidéos.
8 % sont des images post-carrousel.
Types de publications des marques sur Instagram

Pour obtenir ces données, Metricool a analysé 321 568 publications de l’Instagram, en soulignant la grande croissance de la vidéo. Malgré cela, l’image reste le type de publication le plus utilisé.

Il est inévitable que la vidéo offre des possibilités multimédia qu’aucun autre média ne possède. Cependant, le coût de production et le temps de travail réduisent les possibilités d’une « simple » image.

 

Quelles sont les stratégies pour référencer des vidéos ?

agence-web-Genève-referencer-video

EFFECTUER DES RECHERCHES AVANCÉES SUR LES MOTS-CLÉS DE LA VIDÉO-SEO

Les stratégies de recherche de mots-clés sur YouTube recoupent largement les processus de recherche de mots-clés organiques de Google. Toutefois, il existe certains outils et plateformes de recherche spécifiques à YouTube que vous devriez exploiter.

Malgré la taille gigantesque de la plateforme, il y a toujours moins de concurrence sur YouTube que sur l’internet en général. Cela signifie que vous avez une occasion unique de percer et d’obtenir un meilleur classement pour les recherches de vidéos sur YouTube, alors que certains de vos concurrents sont encore sur la touche.

Mieux encore, le comportement de recherche est plus simple sur YouTube. Les recherches et les questions longues et compliquées sont moins fréquentes que les requêtes directes et directes. Cela signifie que si vous trouverez certainement des mots clés à longue queue sur YouTube, vous n’en ferez pas un nid comme vous le feriez avec la stratégie de contenu de votre site web.

Examinons quelques outils de recherche de mots clés pour identifier les expressions de mots clés idéales que vous devriez cibler spécifiquement pour optimiser vos vidéos YouTube pour le référencement.

YouTube suggestions

Tout comme la fonction de suggestion automatique de Google est une mine d’or d’idées de marketing de contenu et de mots-clés fréquemment recherchés, la suggestion automatique de YouTube peut faire beaucoup pour vous. Tapez des requêtes portant sur le sujet général de votre vidéo et voyez ce qui en ressort. Il y a de fortes chances que ce soient les mots-clés exacts que vous voudrez cibler.

CRÉER UN CONTENU VIDÉO RIDICULEMENT BON

Si seulement c’était aussi simple, non ? Mais c’est tout à fait faisable, quelle que soit la verticale dans laquelle vous vous trouvez. Vous voulez des preuves ?

Ne cherchez pas plus loin que Geico, le champion en titre des vidéos bizarres, adaptées à la culture pop, que les gens partagent et aiment. Geico vend peut-être des assurances, mais il comprend qu’il n’est pas nécessaire d’avoir un produit sexy pour avoir une voix de marque adaptée au consommateur. Laissez la voix de votre propre marque guider le type de contenu que vous devez (ou ne devez pas) produire.

Choisissez le bon format pour vos vidéos

Un format de contenu qui fonctionne exceptionnellement bien sur YouTube est le  comment  ou tutoriel. Et vous ne devez pas vous contenter de vidéos ennuyeuses de dépannage ou de configuration de produits !

Une agence web à Genève peut vous aider à référencer vos vidéos afin qu’elles obtiennent un max de visites. Faites confiance surtout aux agences web spécialisés en la matière si vous voulez vraiment un bon travail.

Apple, par exemple, propose une série de  » Comment faire  » qui abordent les différentes techniques artistiques que ses clients peuvent explorer avec leur iPhone. Il existe une différence subtile mais importante entre les vidéos qui traitent de l’action d’un produit et celles qui traitent de son utilisation. Cette dernière ouvre un monde de possibilités, en aidant le client à se voir dans cette expérience.

OPTIMISEZ VOS VIDÉOS POUR LE RÉFÉRENCEMENT

Une fois que votre contenu brille, il y a des mesures tactiques que vous pouvez prendre pour améliorer les performances SEO de votre vidéo. Voici ces mesures :

Titre de la vidéo

C’est maintenant l’occasion pour vous de rentabiliser cette recherche de mots-clés. Tout comme pour le référencement des pages, vous voudrez intégrer vos mots clés dans le titre de votre vidéo de la manière la plus naturelle possible. La première priorité est cependant de s’assurer que le titre de votre vidéo est accrocheur et descriptif.

Description de la vidéo

Votre description vidéo est une autre occasion d’ajouter des mots-clés. Et avec jusqu’à 1000 caractères, vous aurez beaucoup plus de place pour jouer. Faites passer vos informations les plus importantes en premier, et n’oubliez pas d’inclure un appel à l’action et une incitation. Et surtout, ajoutez un lien vers votre site pour en savoir plus.

Balises vidéo YouTube

Les balises vidéo sont une excellente occasion d’ajouter vos mots-clés. Malheureusement, beaucoup de gens en font trop et nuisent à leur référencement. Tout comme avec Google, le fait de remplir vos balises avec des mots-clés se retournera contre vous.

YouTube ne comprendra pas quels mots clés ont du poids, et vous aurez donc moins de chances de vous classer pour l’un d’entre eux. Concentrez-vous plutôt sur 5 à 8 balises ciblées et bien documentées. Mettez votre mot-clé cible en premier, puis ajoutez vos mots-clés secondaires. Enfin, ajoutez quelques variations courantes ainsi qu’un ou deux mots-clés à longue queue.

Inclure une transcription de la vidéo

Les transcriptions vidéo auront un impact direct et indirect sur l’optimisation du référencement de votre vidéo. Le texte déroulant aide directement YouTube et Google à indexer la vidéo de manière plus précise. Et indirectement, cette fonction d’accessibilité permet à vos clients malentendants de regarder vos vidéos. Au fait, 15 % des adultes souffrent d’une forme ou d’une autre de déficience auditive. En outre, certaines personnes préfèrent simplement lire plutôt que de regarder des vidéos.

Créer un plan de site vidéo

Pour toute vidéo intégrée à votre site, il est conseillé de créer un plan de site vidéo distinct. Cela permet à Google de différencier chaque type de contenu et de mieux l’indexer.

Optimiser les métadonnées

En ce qui concerne les fichiers vidéo intégrés, optimisez les méta descriptions sur la page où se trouve la vidéo. Cela facilitera le référencement de votre vidéo et de votre page, en renforçant la pertinence de vos mots clés.

 OBTENIR DES PARTAGES ET UN ENGAGEMENT SOCIAL

La preuve sociale sous la forme de médias sociaux et de visites de sites web oblige les autres à regarder la vidéo grâce au FOMO. Les partages sociaux permettent de diffuser votre vidéo à grande échelle. Tout cela entraîne une augmentation des liens de retour lorsque vos vidéos sont intégrées dans vos pages web ou vos articles de blog.

Les preuves sociales aident à catapulter la vidéo vers une plus grande visibilité dans les moteurs de recherche. L’augmentation du nombre de vues et de partages est donc un élément clé du référencement des vidéos.

Voici comment faire :

Partager sur les médias sociaux

Cela peut sembler évident, mais il est en fait assez fréquent que les entreprises oublient de partager leurs vidéos sur leurs plateformes de médias sociaux. Cela se produit généralement lorsque leur équipe de production vidéo est trop éloignée de leur équipe de médias sociaux, ce qui conduit à des campagnes qui ne sont pas intégrées. Encouragez la collaboration et assurez-vous qu’un processus est en place pour que chaque vidéo produite soit partagée sur les médias sociaux.

Lors du partage sur les médias sociaux, téléchargez directement sur chaque plateforme sociale. Cela déclenchera la lecture automatique et produira probablement vos meilleurs résultats.

Mais assurez-vous également de partager les pages de votre site web ou de votre blog qui contiennent vos vidéos. Ainsi, tout partage et lien social bénéficiera aux performances SEO de votre propre site web.

UTILISER L’ANALYSE POUR AMÉLIORER L’UX ET LA VIDÉO SEO

Enfin, ne diffusez pas vos vidéos dans la nature et laissez-les partir au coucher du soleil, sans jamais les revoir. Gardez un œil sur les résultats de chaque vidéo afin de pouvoir affiner en permanence votre stratégie vidéo et votre expérience utilisateur. Voici quelques points de données auxquels vous devez accorder une attention particulière :

Taux d’achèvement

Quelle proportion de votre vidéo le spectateur a-t-il pu visionner ? S’il a abandonné bien avant la fin, le coupable le plus probable est la durée de la vidéo. Essayez de faire des vidéos plus courtes et voyez si cela modifie le taux d’achèvement. Sinon, il se peut que le début de votre vidéo ne soit pas assez convaincant et qu’il faille le reproduire.

Voici aussi quelques sites web d’agences web qui vous aideront  si vous voulez référencer vos vidéos sur le web : https://agenceweb4.ch et https://www.sortlist.ch .

Durée totale de visionnage

Dans les analyses de YouTube, le temps de visionnement est le temps que l’utilisateur a passé à regarder la vidéo. Ce temps est étroitement lié au taux d’achèvement, car les deux indicateurs sont liés à la même chose : la capacité d’attention du client à l’égard de vos vidéos. Le taux d’achèvement et le temps de visionnage sont tous deux de puissants outils de comparaison ; utilisez le temps de visionnage pour comparer des vidéos très similaires afin de voir laquelle est la plus performante.

Temps de visionnage d’une session

L’objectif de YouTube est de faire en sorte que les gens restent sur YouTube le plus longtemps possible, et l’heure de surveillance de la session suit cela. Si votre vidéo a conduit à un clic sur une vidéo connexe et a augmenté le temps de visionnage de la session du spectateur, YouTube vous récompensera en vous offrant une visibilité accrue. En explorant cette mesure, notez quelles vidéos ont un taux de clics plus élevé et inspirent des vues connexes.

Fluctuations de l’audience

Surveillez les fluctuations de votre audience. Ces pics de données vous indiquent que quelque chose s’est produit un jour donné. En cherchant à savoir ce que c’était, vous comprendrez mieux comment les différents jours de la semaine ou d’autres activités de marketing vidéo SEO ont un impact sur votre audience.

Liens

Vous pouvez mettre en œuvre une stratégie de création de liens vidéo comme vous le feriez pour un site web ou un billet de blog. Les services de référencement de la vidéo peuvent vous aider à atteindre des sites web, des blogs, des éditeurs, des partenaires et des personnes influentes de grande autorité et pertinentes pour leur demander de partager la vidéo. La même règle du monde de la création de liens s’applique ici aussi : donnez-leur une raison de la partager et faites en sorte qu’il leur soit aussi facile que possible de produire un contenu connexe.

Agorapulse, un outil de gestion des réseaux sociaux

agence-web-Genève-outils-gestion-reseaux-sociaux

Vous êtes gestionnaire de communauté ou vous gérez directement les réseaux sociaux de votre entreprise ? Si vous vous identifiez à l’un de ces deux profils, vous avez de la chance car aujourd’hui vous découvrirez dans ce nouveau billet un outil très puissant pour gérer vos profils dans les réseaux sociaux.

Il est vrai qu’il existe de nombreux outils efficaces pour gérer les réseaux sociaux, qui vous aident à améliorer votre productivité. Mais face à tant de concurrence, laquelle est la meilleure ? Ou plutôt, lequel s’adapte le mieux à votre projet ou à vos profils ?

Aujourd’hui, nous allons parler d’un cas en particulier qui nous a agréablement surpris : Agorapulse. Nous mettrons en évidence ses principales caractéristiques et fonctions afin que vous puissiez analyser si elle répond ou non à vos besoins. Et nous verrons également quelques différences par rapport à l’un des outils de gestion de réseaux sociaux les plus populaires sur le marché, Hootsuite.

Qu’est-ce qu’Agorapulse ?

Agorapulse manager est un outil très complet qui sert à gérer le contenu des réseaux sociaux, ainsi qu’à gérer et modérer les interactions d’une communauté.

Plus qu’un outil, on peut dire qu’il s’agit d’un logiciel (également disponible sous forme d’application) qui permet de surveiller et de contrôler plusieurs réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Twiiter, LinkedIn et Youtube) à partir d’un seul panneau de gestion.

Mais en plus de garder une trace de ces réseaux sociaux, avec Agorapulse vous pouvez gérer des messages, publier et programmer du contenu, obtenir des rapports, entre autres fonctions que nous allons voir maintenant.

➽ Fonctions principales

L’outil et l’application Agorapulse offrent de nombreuses caractéristiques et fonctions, mais il vaut la peine de s’arrêter ici pour en voir tout le potentiel.

Ce sont les caractéristiques les plus remarquables qu’elle offre :

1. une interface simple pour contrôler les messages et les notifications
Depuis le même panneau, vous pouvez voir d’un coup d’œil tous les messages ou commentaires que vous recevez par ordre chronologique. Ainsi, vous pouvez répondre rapidement.

Si vous cherchez une bonne agence web à Genève qui doit gérer votre communication sur les réseaux sociaux, il faut vérifier si cette agence web utilise des outils de gestion pour gérer les réseaux sociaux. Si cette agence le fait, alors elle est professionnelle.

Une autre caractéristique importante est que vous pouvez voir qui est la personne qui a commenté votre message. Cela signifie que si vous voyez qu’il s’agit d’un profil intéressant parce qu’il est peut-être fan de votre marque, vous pouvez ajouter un label pour le différencier du reste et ensuite, lorsque vous en avez besoin, le trouver en quelques secondes.

Important : n’oubliez pas qu’en plus des balises, vous pouvez créer des filtres et des règles pour classer les messages les plus importants. Par exemple, si vous n’aimez pas recevoir certains messages, vous pouvez créer une règle pour qu’ils ne vous dérangent pas.

2. Poster sur vos différents réseaux sociaux à partir d’un seul endroit

Sans quitter Agorapulse, vous pouvez publier ou laisser programmées toutes les publications de vos différents réseaux sociaux ; ce qui vous fera gagner beaucoup de temps.

Conseil : lorsque vous allez poster le même message sur différents réseaux, aidez-vous de l’aperçu pour vérifier que tout est correct. Et adapter chaque message à chaque plateforme. Il sera également utile d’obtenir un calendrier des médias sociaux.
Fonction principale : Dans le cas de Twitter, lorsqu’un contenu reçoit de nombreux tweets, vous pouvez l’automatiser en mode auto-répétition pour promouvoir ce contenu dans le temps, sans avoir à le programmer manuellement.

3. Suivi des opinions positives et négatives sur votre marque

C’est très utile car grâce à ce suivi, vous pourrez savoir quels sont les commentaires positifs et aussi négatifs qui circulent sur le net.

Si vous trouvez des commentaires de plaintes et d’insatisfactions, ne les considérez pas comme quelque chose de négatif. C’est l’occasion d’accorder à ces clients une bonne attention et de résoudre leurs problèmes. Au contraire, un retour d’information positif vous aidera à identifier les personnes qui sont responsables de votre marque et qui peuvent vous aider à continuer à développer votre entreprise.

Note : Avec Agorapulse et son application, vous pouvez gérer en un clic le retour des publicités que vous avez activées sur Facebook ou Instagram. Dans la « Boîte de réception », allez à l’option « Commentaires sur les annonces ».

4. Définir les rôles au sein de votre équipe

C’est une fonction intéressante pour voir quelle est la tâche de chaque membre de votre équipe. Si votre entreprise est grande, il y a probablement plusieurs personnes dans votre département marketing qui occupent des fonctions diverses.

Par exemple, si une personne de l’équipe a déjà servi un client, une autre personne de l’équipe peut assigner cette tâche à ce collègue et ajouter des commentaires pour la mettre en contexte. Il vous aidera également à voir quels changements ont été apportés et quelles tâches restent à accomplir.

Voici aussi quelques agences web qui peuvent vous aidez dans la gestion de vos comptes sur les réseaux sociaux : https://agenceweb4.ch , https://www.sortlist.ch, https://www.idactiv.ch , https://www.procab.ch .

5. Obtenir des rapports détaillés

Grâce aux rapports détaillés d’Agorapulse (également disponibles en PowerPoint et personnalisables), vous pourrez savoir si les stratégies et les actions développées ont été couronnées de succès ou non. Et si c’est le cas, apportez des améliorations ou des modifications à votre plan de marketing.

Par conséquent, ces mesures vous aideront à prendre de nouvelles décisions en fonction du comportement de votre public, par exemple.

Avec Agorapulse, vous connaîtrez mieux votre public (à partir de l’onglet « Utilisateurs »), vous saurez quels contenus ils aiment, qui sont les plus fidèles à votre marque et, à partir de ces informations, vous pourrez mener des actions pour renforcer cette relation.

Agorapulse contre Hootsuite

Hoostsuite est également une excellente plateforme pour connecter différents comptes afin de gérer efficacement différents profils. En outre, elle présente des rapports détaillés et sa capacité de contrôle est également remarquable.

Cependant, s’il y a quelque chose qui différencie l’application Agorapulse de Hootsuite, ce sont les fonctionnalités qu’elle présente pour l’écoute sociale, la surveillance des mots-clés ou son excellent service client.

A partir d’Agorapulse, nous pouvons mettre en évidence ces caractéristiques que Hootsuite n’a pas :

Boîte de réception unifiée pour analyser toutes vos interactions avec les canaux.
Un tableau de bord plus organisé et plus convivial.
Surveillance des concurrents.
Possibilité de programmer un poste pour un nombre de jours précis que vous souhaitez.
La possibilité de revoir l’historique des conversations avec les utilisateurs.
Informations sur les utilisateurs pour détecter vos vrais fans.
La possibilité de cacher les commentaires dans les messages (les utilisateurs ne voient pas le commentaire mais l’auteur le voit).
Application de règles visant à éviter les spams ou les commentaires inappropriés.
Un support de qualité (Hootsuite n’offre pas de support téléphonique et prend beaucoup de temps pour répondre aux e-mails).
C’est bon marché par rapport aux services offerts par Hootsuite.

CONCLUSIONS :

Bien qu’à première vue, Hootsuite et Agorapulse puissent ressembler à des plates-formes similaires, elles ne le sont pas. Le gestionnaire Agorapulse dispose de fonctionnalités plus avancées, notamment pour interagir avec le public (à l’aide de filtres et de tags) et pour détecter les influenceurs de la marque.

En outre, Agorapulse possède des fonctionnalités que d’autres programmes de gestion de réseau n’offrent pas, comme nous l’avons vu plus haut, et tout cela pour un plan abordable, si on le compare aux fonctionnalités qu’offrent des plateformes comme Hootsuite.

Qu’est ce que le moteur de recherche Google ?

communication-digitale-web-agence

Le terme optimisation pour les moteurs de recherche n’est plus inconnu. Cependant, il ne reçoit pas l’attention qu’il mérite, car pour beaucoup, le concept d’OSE est encore quelque chose de théorique et d’abstrait.

Le référencement est toujours un outil de marketing en ligne très puissant, avec lequel on peut obtenir des clients potentiels à long terme grâce au moteur de recherche. Une fois que nous comprenons le fonctionnement du moteur de recherche Google et les étapes qu’il suit pour trouver du contenu, l’interpréter et le placer dans les résultats de recherche, nous pouvons commencer à bénéficier du référencement et à améliorer notre présence en ligne.

Voici comment fonctionne le moteur de recherche Google

Afin d’obtenir un trafic organique d’un moteur de recherche tel que Google, il est important que le contenu soit accessible et interprétable par vos crawlers. On pourrait imaginer ces crawlers comme des araignées qui se déplacent sur la toile en essayant de trouver de nouveaux documents par le biais de liens. Le moteur de recherche évalue ensuite l’information et l’inclut dans son index.

Prenons un exemple : mondomaine.com/répertoire/exemple-article/

Le moteur de recherche trouve l’article sur ce site et l’inclut dans son index. Lorsqu’un utilisateur effectue une requête, il affiche tous les résultats qu’il a trouvés à son sujet, classés par pertinence.

Dans ce cas, l’objectif de l’optimisation pour les moteurs de recherche est de faire de notre site web la meilleure réponse aux demandes de l’utilisateur. En outre, ces requêtes ou mots clés doivent avoir un volume de recherche et une pertinence thématique, pour obtenir un trafic qualifié de manière organique.

Voyons clairement l’ensemble du processus :

Étape 1 : Le crawler recherche de nouveaux documents pour l’index du moteur de recherche et évalue également les documents déjà indexés.
Étape 2 : Le moteur de recherche crée son propre index avec les documents trouvés.
Étape 3 : L’utilisateur saisit une requête dans le moteur de recherche.
Étape 4 : Le moteur de recherche compare tous les documents de son index et tente d’identifier précisément le contenu ayant la plus grande valeur pour l’utilisateur, en le triant par pertinence.

Comment pouvons-nous aider le moteur de recherche ?

Lors de la création de contenu, nous devons faciliter la tâche du moteur de recherche. En outre, la première étape consisterait à choisir les mots clés en tenant compte du volume de recherche et de la concurrence afin de générer du trafic à long terme.

Il est important que chaque url se concentre sur un mot-clé. S’il y en a plusieurs sur le même mot-clé, le moteur de recherche aura du mal à décider lequel est le plus pertinent. Ces facteurs SEO On Page aideront le moteur de recherche à faire son travail :

Mots-clés pertinents dans le titre
Mot-clé pertinent dans la description
Mot-clé pertinent dans l’URL
Utilisez les liens internes
Utilisez les étiquettes h1, h2 et h3
Entrez les mots clés appropriés et leurs synonymes dans le texte

Ces facteurs servent, entre autres, au moteur de recherche pour identifier le thème principal du contenu. Plus un document est optimisé par rapport à la requête d’un utilisateur, plus il a de chances d’être classé par le moteur de recherche.

Éviter les erreurs courantes de référencement

Les moteurs de recherche accordent une grande importance à l’efficacité, ce qui signifie qu’ils veulent dépenser le moins d’énergie possible pour trouver de nouveaux contenus et les traiter. C’est pourquoi les webmasters doivent veiller à toujours envoyer les bons signaux aux crawlers. Par exemple, les codes d’état des moteurs de recherche permettent de détecter si des documents sont accessibles ou si des documents déjà enregistrés peuvent être trouvés sous une autre URL (redirection). D’autre part, nous devons toujours mettre l’accent sur les besoins des utilisateurs lors de la création de contenu.

Si vous cherchez une agence web pour booster votre communication digitale à Genève au niveau des moteurs de recherche comme Google, n’hésitez pas à rechercher un particulier ou une bonne agence web capable de faire le travail.

Les questions suivantes peuvent être très utiles :

Ai-je donné une approche correcte des mots-clés pour chaque document ?
Le mot-clé a-t-il un volume de recherche ?
Toutes les urls apportent-elles une valeur ajoutée ou dois-je désindexer les contenus de mauvaise qualité ?
Le crawler du moteur de recherche peut-il atteindre mes documents et les traiter, ou dois-je améliorer l’accessibilité et la structure du site ?
Mon contenu offre-t-il une valeur à l’utilisateur pour être classé comme contenu de haute qualité ?
L’utilisateur reste-t-il sur la page ou ai-je un taux de rebond élevé ?
Est-ce que j’utilise des liens internes pour améliorer l’accès à tous les documents ?
D’autres sites web recommandent-ils mon contenu par le biais d’un lien retour ?
Les liens permettent au moteur de recherche de déterminer la pertinence

Les liens de qualité continuent à jouer un rôle important dans le domaine de l’optimisation des moteurs de recherche, bien que l’effet ait diminué ces dernières années. L’idée originale est la suivante : un lien de retour est une « recommandation » vers un autre site web et cela donne à google une idée de la qualité du contenu. À quoi doit ressembler ce lien ? Pour que le lien retour nous aide à améliorer notre classement, il doit provenir d’un site web de qualité en rapport avec le sujet de notre domaine. En outre, la manière dont le lien est intégré est très importante. Idéalement, le lien devrait être placé dans le contenu du site web, en utilisant un mot-clé pertinent comme texte d’ancrage et être en « follow » afin que le robot Google puisse le suivre. Dans cet article, vous trouverez d’autres conseils pour créer des liens de qualité.

Conclusion

Malgré le fait que l’optimisation pour les moteurs de recherche comporte de nombreux aspects théoriques, les webmasters ont une grande influence sur l’amélioration du web et de son contenu pour répondre aux besoins de l’utilisateur. Pour faciliter la vie du moteur de recherche, nous pouvons combiner les différentes techniques de SEO Onpage et Offpage et augmenter le trafic organique de notre site web à long terme.

Le moteur de recherche Google est donc totalement neutre ?

Pas complètement. Lors de sa création, les résultats de la recherche étaient austères, une liste de dix liens bleus. L’objectif principal à l’époque était de fournir des résultats pertinents pour que les gens puissent s’en occuper le plus rapidement possible. Cela a beaucoup changé au fil des ans. Au lieu de simplement présenter des liens, Google inclut plus d’informations sur ses pages web, ce qui augmente la tension entre les éditeurs et d’autres services, comme le site de revue Yelp, qui dépend du moteur de recherche pour diriger le trafic vers ses pages. Google a fait valoir que les utilisateurs visitent leur site web pour obtenir plus que des liens, ils veulent des informations.

Je vous suggère aussi ces site web d’agence digitale : https://www.creageneve.com/, https://imsgeneva.ch  et https://www.advatera.com .

Cependant, comme Google a intégré dans ses résultats de recherche des informations sur les voyages, les services d’achat ou les critiques de restaurants et d’entreprises locales, ses concurrents affirment qu’il distribue lui-même ses services ou donne la préférence à ses propres services par rapport à ses rivaux. L’Union européenne a souligné que ce traitement préférentiel enfreint ses lois antitrust.

Il y a aussi le problème des préjugés cachés. Il ne s’agit pas de préjugés délibérés contre une idéologie politique, comme le dit Trump, mais de la manière dont les algorithmes ou l’intelligence artificielle vont involontairement amplifier les préjugés sociétaux des minorités, comme les femmes ou d’autres groupes raciaux.

L’inquiétude est que, comme de nombreux ingénieurs de Google sont des hommes blancs ou asiatiques, ils sont moins susceptibles de détecter les problèmes subtils rencontrés par les groupes sous-représentés. Leur moteur de recherche, par exemple, dispose d’une fonction appelée « autocomplétion », qui offre des suggestions de recherche dès qu’un utilisateur commence à taper. Dans le passé, certaines de ces suggestions comprenaient des stéréotypes racistes ou sexistes.

Comment bien rédiger un article seo optimisé ?

devis-référencement-agence-seo
Le référencement web est un exercice que bon nombre rêve de maîtriser dans tous ses aspects. Le référencement seo donne l’impression à certaines personnes que c’est encore plus dur au fur et à mesure qu’on avance dans cette démarche. Pour commencer cet article qui parle de rédaction seo, nous allons aborder d’abord la question du référencement en générale et ensuite penser à répondre à votre question qui est : Comment rédiger un article bien optimisé pour le référencement seo de votre site internet, blogs ou autres.

D’abord, il faut savoir que le référencements seo comme dans certaines agences web spécialisées dans le référencement seo qui sont :  https://www.agence-ska.com  http://www.vincent brossas.com, https://www.bee4.fr ,   http://www.webagencystudio.com,  http://www.adifco.fr , http://www.jerome-pasquelin.fr , http://www.absolute-referencement.ch,  https://www.visibilite-referencement.fr,  https://www.suisseo.ch

 n’est pas quelques choses de compliquer dans la nature. Le référencement seo est l’optimisation et la visibilité d’un site internet dans les moteurs de recherche que vous connaissez bien d’ailleurs. Le référencement est une technique qui vise beaucoup à envoyer des informations aux robots de Google lors du crawling sur vos sites internet, ou blogs ou autres.

Alors l’objectif principal même du référencement seo ou adwords  est de positionner bien un site web dans les moteurs de recherches par le biais des mots clés que les internautes ont pour habitudes de saisir dans la barre de recherche des moteurs de recherches. Alors certaines personnes considèrent que un site est bien placé quand les site internet en question apparait dans les cinq premiers résultats de recherches sur les moteurs de recherches.

La question à laquelle nous allons tenter de répondre est comment optimiser des articles avec ses mots clés pour être bien positionner sur les moteurs de recherches ?
Alors pour premier temps, il faut :

1- Rédiger bien des titres qui attirent

Lorsque vous voulez rédiger votre article il faut vous dire que ce n’est pas forcé que les gens cliquent sur vos billets. Prenez la peine de rédiger des titres qui pourraient attirer l’attention de votre lecteur. Il y a des titres qui donne envie de cliquer. Pour finir n’oubliez pas vos mots clés à l’intérieur du titre et tenir compte du nombre de caractères. Et c’est ainsi que certains  »web marketeurs » aiment le dire : dans le référencement seo, le contenu est ROI.

2. Vos contenus doit t être de qualités

Penser à bien maîtriser vos contenus lorsque vous voulez rédiger votre article. Les contenus doivent répondre aux besoins des internautes. Aussi le contenu doit dépasser au moins ou être égal à 300 mots maximum. Par exemple mon article (regarder juste en bas, le nombre de mots)

3. Etre régulier dans la rédaction

Il ne faut se dire je veux rédiger des articles optimiser pour le référencement seo  et seulement se figer sur la rédaction d’un seul article ? Non ! il faut prendre la peine de rédiger des articles le plus souvent lorsque vous voulez que votre site soit bien optimiser pour les moteurs de recherches.

4. Ne bourrez pas l’article de mots clés

Lorsque les gens entendent référencement seo ou adwords , ils entendent le plus souvent bourrez mes articles de mots clés. Le référencement web ce n’est pas accumulés les mots clés dans mes articles que je rédige. Le référencement adwords ou seo c’est ajuster de manière à ne pas être en désaccord et accord avec Google. C’est jouer plutôt avec vos mots clés en masquant ce qu’on vise vraiment. Ne voyez-vous pas que dans mon article que je rédige actuellement est moins bourrée de mots clés ? Selon vous quel est mon mot clé ?

Je vous laisse répondre et je vous dire à très bientôt pour la suite sur la rédaction d’un article seo dans les normes que vous retrouverez ici…